Carnet de voyage : Randonnées au Parc Naturel du Luberon

visite parc naturel du luberon
Donne nous ton avis !

Nous avons passé une semaine superbe dans le Parc Naturel du Luberon !

Nous avons été impressionné par la beauté des villages perchés sur les flancs du Petit et du Grand Luberon, très loin d’une visite de Paris et de ses immeubles !

Nous avons adoré discuter avec les habitants qui sont très accueillants et nous nous sommes régalé de superbes produits locaux entre deux randonnées où nous en avons pris plein les yeux.

Voici un petit rapport de cette superbe semaine dans le Parc Naturel du Luberon.

1er jour : découverte de Lourmarin

lourmarin chateau - balade parc naturel du luberon

Lourmarin est l’un des villages les plus prisés du Luberon et on comprend vite pourquoi.

Le village est tout petit mais vraiment très mignon. Des petites ruelles montent en colimaçon en créant un joyeux dédale.

On découvre ci et là des petites maisons ou appartements avec une belle vue sur la chaîne du Luberon.

On flâne dans les rues où les grands artistes aimaient se promener.

On découvre une multitude de petits restaurants et de boutiques proposant des produits locaux (lavande, truffe noire, herbes de Provence…).

Au cimetière de Lourmarin, la tradition est de déposé un crayon ou un stylo sur la tombe d’Albert Camus qui était un amoureux de ce village et qui est décédé lors d’un accident de la route entre Lourmarin et Paris.

Sa famille possède toujours une propriété dans le village.

La visite du château de Lourmarin est également intéressante pour comprendre comment ce village de carte postale a évolué au cours des siècles.

De nombreux spectacles musicaux et théâtraux y sont proposés pendant les vacances.

2ème jour : Pertuis : grosse déception

Ce jour-ci, nous avions envie de découvrir une petite ville du Luberon et nous nous sommes dirigé vers Pertuis qu’un ami nous avait recommandé.

Franchement, nous avons été très déçu.

Si le centre historique a un peu de charme avec de longues rues bordées de platanes et quelques jolis fontaines, on sent que la ville a souffert économiquement et perdu de sa superbe.

De plus, les innombrables lotissements horribles construits récemment ont fortement dégradé l’esthétique de la ville.

Nous avions eu le même sentiment de gâchis en visitant Apt l’an passé.

Dans le Luberon, nous te conseillons de concentrer tes visites sur les petits villages qui sont tous superbes et variés et d’éviter les petites villes qui n’ont pas su préserver leur beauté.

Nous avons tout de même sauvé la journée en se promenant dans le petit village de Cucuron où nous avons retrouvé une atmosphère paisible et inspirante.

3ème jour : randonnée dans la forêt des Cèdres

foret cedres - balade luberon

Une randonnée très apprécié des habitants du Luberon est la promenade dans la forêt des Cèdres au sommet du Petit Luberon.

Il y a plusieurs façons de l’atteindre :

  • pour les petits marcheurs, une route passant au alentours de Bonnieux, te permet de te garer au pied de la forêt des Cèdres. Parfait pour aller piqueniquer avec des enfants ou des personnes âgées dans la forêt des Cèdres
  • pour les grands marcheurs, gare-toi au parking de la Valmasque, près du village de Lacoste, et tu rejoindras la forêt des Cèdres après une heure et demie d’ascension. 

Unique en France, cette forêt des cèdres te rappelleras les paysages du Liban avec de nombreux cèdres centenaires.

Le cèdre n’est pas originaire du Luberon, il a été importé au 19ème siècle et s’est tellement bien acclimaté qu’il a remplacé les espèces locales (chênes, pins…) petit à petit jusqu’à coloniser tout le sommet du Petit Luberon.

Un véritable spectacle pour les yeux et un océan de fraîcheur quand il fait chaud en plaine.

Attention, la forêt des Cèdres est parfois fermé au public en plein été lorsque le risque d’incendie est élevé.

Renseigne-toi avant d’organiser ta sortie.

4ème jour : Lauris

lauris village

Après une journée entière de randonnée dans la forêt des Cèdres, journée plus calme.

Découverte de la vieille ville de Lauris qui surplombe une falaise calcaire impressionnante.

Lauris, même si proche de Lourmarin, a conservé son charme et son aspect populaire.

De nombreux cafés et restaurants rendent la promenade agréable.

Après-midi passée au Domaine de Fontenille qui produit des vins bios de qualité et a été transformé en hôtel de luxe.

Nous n’y avons pas dormi, malheureusement trop cher pour nous, mais c’est très agréable de prendre un verre et de dîner dans leur jardin.

Les plats sont excellents et la vue sur le jardin et ses platanes et cèdres centenaires est vraiment très agréable.

Super journée reposante et ressourçante ! 

5ème jour : randonnée vers le sommet du Mont Mourre-Nègre

Pour cette cinquième journée, nous avions décidé de s’attaquer au sommet du Luberon : le Mont Mourre-Nègre et ses 1125 mètres.

Cela paraissait simple sur le papier, car l’altitude n’est pas très haute, mais attention la montée est très raide dure environ deux heures et dans la chaleur du Luberon, il vaut mieux partir très tôt pour éviter les coups de chaud !

Nous avons pris le sentier partant du paisible village de Cabrières-d’Aigues.

Après une première partie le long des oliveraies et des vignobles, le chemin monte à pic dans le maquis vers le sommet.

Une fois au sommet, le maquis laisse place à des alpages battus par les vents et le soleil. Le sommet du Mont Mourre-Nègre s’atteint en marchant trente minutes de plus vers l’Ouest.

Le sommet se repère de loin grâce à l’antenne de télécommunication qui s’y dresse. Le point de vue vers la Durance (côté sud) ou le Mont Ventoux (côté nord) est majestueux.

La descente se fait par le même chemin, attention, les gravillons et la pente raide rendent cette descente particulièrement périlleuse.

Nous déconseillons d’ailleurs cette randonnée pour les jeunes enfants ou les personnes ayant peu d’équilibre.

Sinon ce n’est pas une randonnée facile (comme celle de la fôret des cèdres faite le 2ème jour) mais nous vous la recommandons chaudement.

6ème jour : Roussillon et le Colorado Provençal

Pour ce cinquième jour, nous avons décidé de visiter le village de Roussillon, mondialement célèbre pour avoir été bâti en ocre.

Tout le village est rouge, couleur terre battue, et cela donne au village une féérie rarement observée !

Le village est très beau mais également très touristique, nous vous conseillons d’y aller hors saison ou tôt dans la journée pour éviter la chaleur et les touristes.

Non loin du village de Roussillon se trouve le « Colorado Provençal » !

Cette ancienne carrière d’ocre est un spectacle magnifique et une belle promenade d’une à deux heures, selon le sentier que tu choisis.

Le spectacle des filons d’ocre se dresse devant toi, le paysage est parfois lunaire, parfois martien. C’est une promenade familiale très prisée des touristes et des habitants du coin.

A tel point qu’il est désormais interdit de se prendre en photo sur certains pitons rocheux qui ont été érodés par les pas des milliers de promeneurs.

Ce fut une journée magnifique, nous le recommandons pour tous les amoureux de beaux villages et de nature ! 

7ème jour : les villages de Gordes et Goult

villages gordes et goult

Pour terminer en beauté cette semaine passée dans le Parc Naturel du Luberon, nous avons décidé de visiter les villages de Goult et de Gordes, tous deux situés au Nord de la chaîne du Luberon.

On comprend vite pourquoi Gordes est mondialement célèbre. Le paysage est à couper le souffle et les villas qui s’arrachent pour des dizaines de millions d’euros sont évidemment superbes.

Il règle à Gordes une atmosphère de grand luxe et l’on comprend pourquoi les grandes fortunes du continent se battent pour trouver une propriété libre dans ce petit village.

Evidemment le village a perdu son âme populaire et les restaurants étoilés ont remplacé les petites échoppes traditionnelles.

Gordes est magnifique mais un peu trop soigné à notre goût. Le village de Goult a lui conservé son charme ancestral.

Des ruelles médiévales montent vers un moulin surplombant tout le village. Un ancien château à flan de falaise se dresse également au-dessus du village.

Les ruelles sont fraîches et remplies de petits restaurants, d’épiceries et de boutiques de produits locaux.

De nombreux appartements anciens ont été bien rénovés par des nouveaux propriétaires, souvent Anglais, et le village a retrouvé une beauté qu’il avait perdu dans les années 1980, cela fait plaisir de voir cela !

Tu l’auras compris, entre l’ultra-chic Gordes et l’authentique Goult, notre cœur balance pour Goult !

Verdict sur cette semaine dans le Parc Naturel du Luberon

Tu l’as compris, on a beaucoup aimé cette semaine dans le Parc Naturel du Luberon.

La beauté des villages est vraiment marquante et on comprend aisément pourquoi le Luberon est si prisé des grandes fortunes et des amoureux de nature.

Contrairement à la Côte d’Azur qui attire des hordes de touristes, le Luberon attire un public plus raffiné et connaisseur à la recherche de beaux paysages, beaux villages, bons vins et bonne nourriture.

Les amateurs de randonnées pédestres seront également ravis avec d’innombrables sentiers bien entretenus qui rejoignent les différents villages et sommets de la chaîne du Luberon.

C’est une destination que nous recommandons à tous et qui nous a fait beaucoup penser à la Toscane. 

Alex

Fan de voyage, je suis aussi un grand protecteur de notre planète. Je défend la nature et aimerait aider à la démocratisation des transports éco-responsables. Faites comme moi et prenez le train et le bus pour vos voyages ! Je fais également partie de l'Association transports et environnement.

Articles recommandés

1 commentaire

  1. […] tu trouveras plus difficilement un endroit ou faire une randonnée en pleine nature qu’en France […]

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.