8 raisons de visiter Shanghai

gratte ciel shanghai - visiter shanghai
1/5 - (1 vote)

Visiter Shanghai est extraordinaire : poumon économique de la Chine, ville cosmopolite aux mille et un visages, elle que l’on surnomme aussi le Paris de l’Orient, elle attire chaque année son flot de touristes venus découvrir ses charmes.

Tu es en quête d’un voyage qui te permettra à la fois de découvrir une des facettes de l’Empire du Milieu tout en étant facile d’accès pour les voyageurs occidentaux : met Shanghai sur la liste de tes prochaines destinations.

Ne t’inquiète pas, nous allons te donner 8 raisons de pourquoi visiter Shanghai !

1. Visiter Shanghai : Mélange entre tradition et modernité

shanghai visite - horloge shanghai

C’est certainement l’une des villes les plus connues du monde, qui se situe au même rang que Paris, New-York ou Londres.

Tout le monde a au moins vu une de ces images avec les gratte-ciels illuminés de la ville. Mais sous cette allure de paillettes, se cache aussi une facette plus traditionnelle de la vie.

Certes, on est loin de l’aspect authentique de Pékin et de ses nombreux vestiges de l’époque impériale.

Le vieux Shanghai plus discret, se mêle aux constructions plus modernes, ce qui donne cette image de mélange entre tradition et modernité.

Tu marches tranquillement dans une petite ruelle et tu tombes sur un petit temple méconnu, juste à côté d’un gratte-ciel étincelant. C’est ça l’image du Shanghai d’aujourd’hui, l’ancien et le moderne se mélange pour former un cocktail unique !

Cependant, tu trouveras plus difficilement un endroit ou faire une randonnée en pleine nature qu’en France !

Shanghai est une ville fantastique qu’il faut absolument prendre le temps de découvrir à pied.

Il faut même parfois oser y déambuler sans but pour s’y perdre pour souvent tomber nez à nez avec des pépites méconnues de la plupart des touristes qui ne font que sautiller entre les principaux points touristiques.

2. Aller à Shanghai : Un condensé des 200 dernières années de l’histoire chinoise

Si à l’origine Shanghai n’était qu’un simple port de pêche, son destin a commencé à basculer lors des guerres de l’opium.

Cette période traumatisante de l’histoire chinoise est considérée comme le début du siècle de l’humiliation de la Chine par les puissances occidentales.

L’ouverture de concessions étrangères (notamment britannique, américaine et française) ont eu un impact énorme sur la ville.

Le Bund ou l’ancienne concession française sont encore aujourd’hui les symboles de cette époque. 

Les invasions japonaises ont également eu un impact sur le développement de la ville, mais le changement radical aura lieu quelques décennies plus tard.

À partir des réformes d’ouverture de Deng Xiaoping à la fin des années 80, Shanghai a été un des moteurs de l’économie, marquant l’entrée de la Chine dans l’ère moderne, devenant une des villes les plus prospères de l’Empire du Milieu.

Sa croissance a été fulgurante, au point de parler de miracle chinois.

Le quartier de Pudong, situé de l’autre côté du fleuve Huangpu face au Bund, est le symbole de la réussite de la ville.

Ce quartier d’affaire aux allures futuristes possède l’une des plus belles et des plus connues skyline du monde.

Les traces du passé sulfureux de Shanghai sont encore clairement visibles, même si les travaux d’aménagement tendent parfois à détruire certains bâtiments anciens.

La ville continue d’évoluer à une vitesse folle, les façades des magasins peuvent se métamorphoser le temps d’un week-end.

3. À Shanghai, on parle (aussi) anglais

La barrière de la langue est souvent un frein pour ceux qui auraient envie de partir découvrir la Chine.

Or, Shanghai est une des villes les plus cosmopolites de Chine.

De nombreux expatriés sont venus s’y installer, et ne parlent pas forcément bien le chinois. C’est même une des villes où tu trouveras le plus de personnes parlant anglais, ce qui est un atout considérable si pour toi le mandarin… c’est du chinois !

De nombreux restaurants proposent également des menus écrits en anglais (utile pour savoir ce que tu vas manger), et les inscriptions dans la langue de Shakespeare sont un peu partout : dans les rues, les gares, les stations de métro, les magasins.

Si tu ne connais pas un mot de chinois et que tu n’as ni le temps, ni l’envie d’apprendre quelques rudiments de cette langue, alors Shanghai est la ville idéale pour commencer à découvrir les charmes de la Chine.

Mais sache que dès que tu sors des sentiers touristiques classiques, que tu t’éloignes des zones urbaines, alors cela peut vraiment être utile de connaître quelques bases de mandarin.

4. Découvrir Shanghai : La gastronomie

Les découvertes culinaires sont souvent un voyage dans le voyage, et à Shanghai tu ne seras pas déçu.

Comme la mégalopole est très cosmopolite et ouverte sur le commerce extérieur, on y trouve ainsi de nombreux types de cuisines, souvent influencées par les régions voisines.

Le plat le plus emblématique ? Certainement les xiaolongbao, des raviolis cuits à la vapeur, garnis d’une farce souvent à la viande.

Les spécialités de Shanghai sont rarement épicées (beaucoup moins que dans le nord de la Chine) et plutôt sucrées.

Mais la cuisine shanghaïenne est tellement variée qu’il est impossible de la décrire en quelques mots, et il faudrait des jours entiers pour goûter tout ce que la ville propose.

La cuisine de rue (street-food) est également extraordinaire, notamment sur les petits marchés qui s’installent le soir dans les endroits les plus populaires.

On y fait griller, sauter, mijoter ou cuire toutes sortes de choses, pour un prix souvent dérisoire.

Shanghai, c’est aussi de grands restaurants, avec des menus incroyables concoctés parmi les plus grands chef étoilés du monde.

Bref, il y a en a pour tous les goûts, toutes les bourses, de quoi ravive les plus aventureux.

5. Voyage à Shanghai : Un des meilleurs endroits pour la vie nocturne

visiter shanghai - gratte ciel shanghai

Les grandes villes chinoises ont une vie nocturne très animée, et c’est certainement à Shanghai que tu pourras trouver le plus grand nombre de bars, clubs ou discothèques pour faire la fête jusqu’au bout de la nuit.

Les plus réputés sont proches du Bund et proposent une vue extraordinaire sur le fleuve Huangpu.

Les prix sont généralement assez élevés, mais comparables à ceux des établissements de même standing dans les grandes métropoles mondiales. On aime bien s’y afficher et faire la fête avec des amis.

N’hésite pas non plus à faire l’expérience du karaoké (le K-tv), et la plupart des enseignes proposent un catalogue de chansons en anglais (et même parfois quelques-unes en français).

Tu peux louer une petite salle avec des amis, on t’apporte des choses à boire et à manger, tu n’aves plus qu’à prendre le micro et chanter sur tes titres préférés !

6. Le shopping à Shanghai

Avec sa croissance folle et un pouvoir d’achat parmi les plus importants du monde, Shanghai a forcément attiré les plus grandes marques de luxe qui ont ouvert des boutiques (souvent somptueuses) dans les principales artères de la ville.

Le shopping est ainsi devenu un incontournable des choses à faire à Shanghai, si ton porte-feuille arrive à suivre.

N’espère pas pour autant trouver des articles de luxe à un prix défiant toute concurrence ; tu constateras rapidement que les tarifs pratiqués sont comparables avec ceux de la France.

Faire du shopping à Shanghai, ce n’est pas forcément pour économiser de l’argent, c’est surtout pour le fun.

Mais ne pense pas pour autant qu’il n’y a que les grandes marques de luxe à Shanghai. On y trouve de tout, à tous les prix.

Rends-toi sur Nanjing Road, cette longue artère commerçante et piétonne qui arrive jusqu’au Bund, pour avoir un premier aperçu de ce que la première ville marchande de Chine peut te proposer.

Et surtout, si tu es en quête de bonnes affaires, n’hésitez pas à t’enfoncer dans les rues latérales, ce sont souvent là que se trouvent les boutiques proposant le meilleur rapport qualité/prix.

7. Le plus grand réseau de métro du monde

639 kilomètres, c’est la longueur du réseau de métro à Shanghai (soit presque 3 fois celui de Paris) !

Tu peux découvrir la mégalopole uniquement en transports en commun à travers 19 lignes et plus de 500 stations, de façon rapide, pratique et peu chère.

C’est vraiment le moyen de transport à privilégier pour les touristes pour visiter Shanghai, même s’il y a parfois vraiment beaucoup de monde.

Chaque jour, ce sont plus de 10 millions de personnes qui utilisent le métro de Shanghai.

Si tu n’aimes pas la foule, préfère l’utiliser en dehors des heures de pointe (le matin à l’embauche, et le soir à la débauche).

Le prix d’un voyage dépend de la distance parcourue, avec un tarif de base de 3 yuans (40 cents) et le prix maximum, même si tu vas tout au bout des lignes, sera de 10 yuans (moins de 1,50€) !

La Chine a vraiment fait le choix de développer de grandes infrastructures de transport, que ce soit dans les villes ou entre les villes.

Les trains à grande vitesse permettent de relier les 1200 kilomètres de Pékin en seulement 4 heures.

De façon plus globale, depuis Shanghai, tu peux rejoindre la plupart des grandes villes da la partie Est du pays en train, avec une qualité de service qui n’a rien à voir avec celle dont tu as l’habitude de profiter en France.

Si tu souhaites aller plus à l’intérieur des terres, ou vers la partie Ouest de la Chine, alors il faudra plutôt opter pour l’avion.

Même si cela reste possible en train, les voies aériennes permettent quand même de réduire la durée du trajet sur les grandes distances.

8. Un visa n’est pas forcément nécessaire pour visiter Shanghai

visa shanghai - aller a shanghai

Un visa est obligatoire pour visiter la Chine, et c’est une formalité qui est assez contraignante, car elle doit se faire avant le départ et oblige généralement à se rendre physiquement dans un des 4 centres de visa en France.

Bien que le processus commence à se dématérialiser avec le e-visa, savais-tu que tu pouvais arriver à Shanghai et visiter la ville sans faire cette demande préalable ?

C’est possible, mais il y a certaines conditions.

Depuis quelques années, le gouvernement chinois a mis en place un « transit sans visa », qui permet de passer quelques jours dans certaines zones de la Chine, sans avoir besoin d’un visa. Et c’est le cas de Shanghai.

Lorsque tu arrives à l’aéroport de destination, tu passes par une file spéciale pour obtenir un permis de transit qui te donne le droit de rester dans la zone de Shanghai pendant 144 heures (soit 6 jours).

En revanche, pour en bénéficier, la Chine ne doit pas être ta destination finale, mais seulement une escale avant de poursuivre ton voyage vers un autre pays.

Tu dois également rester dans la zone d’arrivée ; pour Shanghai, cela te permet de visiter la mégalopole, mais également les provinces voisines du Jiangsu et du Zhejiang, de quoi bien remplir ces 6 jours avec par exemple une excursion d’une journée à Hangzhou ou Suzhou !

Tu as décidé de partir visiter le Japon, le Vietnam ou la Thaïlande ? Profites-en pour passer quelques jours à Shanghai, surtout que ce « transit sans visa » est gratuit !

Alex

Fan de voyage, je suis aussi un grand protecteur de notre planète. Je défend la nature et aimerait aider à la démocratisation des transports éco-responsables. Faites comme moi et prenez le train et le bus pour vos voyages ! Je fais également partie de l'Association transports et environnement.

Articles recommandés

1 commentaire

  1. […] visiter les différents quartiers, comme les quartiers chinois, qui te feront penser à une visite de Shanghai […]

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.