La macro
Publié le 25/10/2009
 
bouton macro d'un appareil photo

Le bouton Macro d'un appareil photo

Atelier Photo

 

Aujourd'hui je vous propose de nous intéresser à la "Macro". Vous savez cette fonction proposée sur les compacts numériques symbolisée par une petite fleur et qui permet d'approcher de (très) près le sujet photographié. Sur le Canon PowerShot 95 que j'utilise pour cette rubrique la distance est comprise entre 5 cm et 25 cm.

 

photo d'un paysage de montagneC'est une façon de photographier qui me semble très intéressante et qui permet de varier les points de vue. En alternant des plans plus ou moins larges qui situent un environnement, et d'autres très proches qui vont faire apparaitre de minuscules détails, des textures, des lignes... Par exemple vous êtes à la montagne, le paysage est magnifique. Forcément vous faites quelques images... Voilà c'est fait

 

Et puis si vous regardiez à vos pieds toutes ces fleurs minuscules aux formes et couleurs incroyables... Ou les variations de matière dans la roche... 

Fleur en macro

 

photo d'une abbayeLorsqu'il s'agit d'une visite dans un lieu, un monument (ici une abbaye), après quelques clichés de l'ensemble, pourquoi ne pas s'intéresser également aux infimes détails.

 

Comme les planches de cette vieille porte en bois de chène dont le temps et les intempéries ont travaillé la matière, avec également ces clous, ces ferrures qui évoquent le feu qui les a forgé... Et aussi sur cette autre image avec les détails d'une partition grégorienne sur parchemin...

clou d'une portepartition

 

C'est une démarche que vous pouvez appliquer à tous les lieux que vous traversez. En macro, le résultat est souvent très flatteur. Même lorsque la lumière est "moche" pour une photo d'ambiance générale, en se rapprochant on change de monde et d'échelle. C'est davantage ce qui constitue physiquement le sujet qui apparait à l'image, l'éclairage devient presque secondaire.

Dans la pratique

Techniquement cela ne pose pas trop de problème. Cependant 2 impératifs : pas de flash (car l'appareil ne peut le gérer à cette distance) et cadrer uniquement avec l'écran LCD (problème de parallaxe : dans les compacts ce que vous voyez dans le viseur ne correspond pas à ce que voit le capteur).

On promène l'objectif sur le sujet en appuyant régulièrement sur le déclencheur jusqu'à mi-course pour faire le point sur tel ou tel détail. Lorsqu'une image intéressante apparait sur l'écran, vous faites une dernière fois le point (en principe un bip retentit et vous indique que c'est ok). Vous retenez votre souffle pour ne pas bouger et vous appuyez... Attention au flou... Personnellement je vous conseille de faire plusieurs vues pour assurer le coup.

De jour, en extérieur, bien que la profondeur de champ soit très faible de part et d'autre du point de netteté choisi, la quantité de lumière est généralement suffisante pour permettre de faire des photos sans avoir de flou de bougé.

Cela se corse lorsque les conditions d'éclairage baissent. Dans ce cas il faut impérativement se trouver un point d'appui fixe. Le mieux évidemment c'est un pied photo... Il en existe de toutes les tailles. Une fois replié, certains ne mesurent que quelques centimètres et tiennent aisément dans une poche ou dans un sac.

A bientôt pour une nouvelle rubrique.
Gérard Rollando


EXERCICE

Pour vous lancer dans cette technique, entraînez-vous à la maison en photographiant sans réserve votre environnement proche, y compris vos amis, vos chats, chiens...
Regardez les images sur l'écran de votre ordinateur et voyez les circonstances qui créent les meilleurs résultats.
 

Autres articles de voyage

Comparez les prix des vols

Agenda Voyage

Artiste voyageur

Philippe Bichon

Philippe aime découvrir le monde un crayon à la main. Au fur à mesure de ses errances solitaires,...

» Lire la suite

Livre du mois

Salaam Palestine

Fin 2009, Véronique Massenot (romancière), Bruno Pilorget (dessinateur) et Marc Abel (photographe...

» Lire la suite