Les formats de fichiers
Publié le 10/05/2010
 
le menu Format de fichier d'un appareil photo

Menu format de fichiers d'un appareil photo

Atelier Photo

 

Le format de fichiers définit comment sont enregistrées et stockées les informations captées par votre appareil.
Il existe des dizaines de formats. En pratique, la plupart des appareils numérique en proposent trois : JPEG, TIFF ET RAW.

En général, vous pouvez régler ce paramètre dans le menu Format de fichiers ou Qualité d'image.

 

Le JPEG est le format universel le plus courant et le plus utilisé en raison de sa grande comptabilité avec la plupart des logiciels et du web.
Il est "compact". Son mode de compression permet un stockage d'images plus important que les autres formats.
En général trois niveaux de compression sont disponibles: Elevé, normal, réduit.
Plus la compression est importante et plus l'image se dégrade. Car pour alléger le fichier de nombreuses informations sont éliminées.
La taille finale de l'image ne change pas. Ce sont les données qu'elle contient qui se réduisent.
Je vous conseille de régler par défaut votre appareil sur la valeur la plus élevée. Ainsi vous disposerez de fichiers de bonne qualité permettant de réaliser des tirages papiers. Ce qui ne vous empêchera pas par la suite de réduire si besoin le poids de vos images pour d'autres utilisations (messagerie, web...).

 

 

Format de fichier en JPEG qualité max ou qualité mini

 

 

Le TIFF est un également un format universel reconnu par tous les logiciels de traitement d'image qui permet une compression sans perte de données. Mais le fichier TIFF est beaucoup plus volumineux que le jpeg sans offrir pour autant de meilleures possibilités de traitement ultérieure. Il est franchement très difficile de distinguer un jpeg en qualité maximale d'un TIFF. Personnellement, je ne vois pas l'intérêt d'utiliser ce format à la prise de vue.
Il convient davantage pour l'archivage des photos une fois celle-ci retouchées.

 

Le format RAW s'avère beaucoup plus intéressant. Contrairement au JPEG et au TIFF où l'appareil applique des corrections "standard" au fichier avant de l'enregistrer, il s'agit pour le format RAW des données brutes saisies par le capteur sans autre interprétation que les préférences que vous aurez vous même saisies dans votre appareil. Les informations contenues dans ce format sont les plus riches et permettent de grandes latitudes de traitement et de retouches. Par exemple retrouver des détails dans des zones qui en JPEG seraient irrémédiablement "cramées" ou au contraire "bouchées", modifier la température de couleur, les contrastes, la netteté... Tout en préservant le fichier initial. Le RAW est au numérique ce que le négatif est à l'argentique. Les fichiers RAW sont des fichiers de grande taille qui nécessitent des supports de stockage conséquents. Ils s'adressent aux photographes exigeants qui souhaitent utiliser au mieux les possibilités de leur matériel.

 

Image avec un format de fichier en JPEG qualité max et format RAW

 

Pour le moment chaque fabricant a son propre RAW. Aucune compatibilité entre eux. Chaque fabricant fournit donc son propre logiciel permettant de "développer" ses fichiers RAW. Ce qui peut poser un problème si le fabricant vient à disparaitre et qu'à terme avec l'évolution du matériel vos images ne peuvent plus être lues.

La bonne idée serait qu'une norme commune vienne uniformiser ces centaines de format RAW. C'est ce que tente de faire ADOBE, le très connu éditeur de Photoshop, en proposant son standard RAW universel appelé DNG. Ainsi avec le petit logiciel gratuit Adobe DNG Converter vous pouvez convertir la plupart des RAW actuellement sur le marché afin de les ouvrir sur photoshop et sans avoir recours aux logiciels "propriétaires" d'origine. Quelques marques célèbres comme Hasselblad et Leica ont déjà intégré le DNG à leurs appareils.


Dans la pratique

Pour résumer, si l'on règle son appareil en JPEG qualité maximale, ce format convient pour la plupart des utilisations.
S'il vous arrive que votre carte mémoire soit presque pleine et que vous vouliez à tout prix prendre encore quelques photos, vous pourrez toujours le faire en diminuant la qualité JPEG et donc... en sacrifiant la qualité de vos photos.

Si vous souhaitez exploiter au mieux vos fichiers, le format RAW est évidemment beaucoup plus riche. Mais il nécessite un travail et des connaissances plus approfondies de l'informatique et des logiciels (Photoshop, Lightroom...). Comme je le disais plus haut, le RAW est désormais votre négatif. Le logiciel "dérawtiser" remplace la chimie des films d'antan qui permettait de révéler vos images. L'ordinateur à remplacer l'agrandisseur qui insolait le papier et c'est désormais l'imprimante qui finalise votre travail...


Gérard Rollando


EXERCICE

Tout d'abord, cherchez le menu Format de fichiers de votre appareils. Ensuite, faites des essais en photographiant un même sujet avec des formats différents et récupérez les images sur votre ordinateur. Comparez le poids des fichiers et la qualité des images en les regardant dans leur taille la plus grande (100 %).
 

Autres articles de voyage

Comparez les prix des vols

Agenda Voyage

Artiste voyageur

Philippe Bichon

Philippe aime découvrir le monde un crayon à la main. Au fur à mesure de ses errances solitaires,...

» Lire la suite

Livre du mois

Salaam Palestine

Fin 2009, Véronique Massenot (romancière), Bruno Pilorget (dessinateur) et Marc Abel (photographe...

» Lire la suite