Buddhisme tibetain : 5 couleurs
 
AUTEUR : kaoya
LOCALITE DE LA PRISE DE VUE : Non précisée
« Photo précédente Retour à l'album Photo suivante »


Description:
elles sont omnipresentes dans les representations bouddhistes (ici des mantras). selon certains, ce sont les couleurs correspondant aux 5 elements (air, eau..), selon d'autres aux 5 sectes du buddhisme tibetains (bonnets jaunes, bonnets rouges..) et selon les scientifiques chinois aux 5 pigments naturels qu'on trouve dans l'environnement tibetain. decidement, toujours aussi romantiques ces chinois.

Mots clés, localisation : Lhassa

© Copyright kaoya
 

Autres photos de l'album

  • potala
    note: 4/5
    lieu sacre. meme si on le visite comme un musee, la ferveur des pelerins priant devant et en faisant le tour en recitant leur Mantra en font un lieu qui conserve son aura mystique.
  • moulins a priere
    note: 0/5
    pour les pelerins ayant oublie leur pray wheel portatif, les chemins religieux sont equipes de moulins fixes.
  • style
    note: 0/5
    etre un pelerin n'empeche pas d'avoir une doudoune et une mini voiture de police derniers cris
  • fresque
    note: 0/5
    les paroi des temples sont integralement couvertes de tentures et de fresques multicolores. normalement, pas le droit de prendre des photos. on a quand meme pu avoir ce cliche de l'un des 4 gardiens preservant chaque monastere ou palais. celui-ci, a l'entree du Potala est equipe d'une mandoline permettant de calmer les mauvais esprits. les couleurs eclatantes et la finesse des traits sont remarquables.
  • 5 couleurs
    note: 0/5
    elles sont omnipresentes dans les representations bouddhistes (ici des mantras). selon certains, ce sont les couleurs correspondant aux 5 elements (air, eau..), selon d'autres aux 5 sectes du buddhisme tibetains (bonnets jaunes, bonnets rouges..) et selon les scientifiques chinois aux 5 pigments naturels qu'on trouve dans l'environnement tibetain. decidement, toujours aussi romantiques ces chinois.
  • temple Jokhang
    note: 0/5
    le Jokhang est le premier temple bouddhiste au Tibet, situe au centre du vieux Lhasa. il est l'un des plus vénérés de tout le Tibet car il abrite une statue du Shakiamoni (bouddha du prsent), représentant le jeune Bouddha qui aurait été sculptée de son vivant a l'age de 12 ans. Le sourire de sam aurait du passer a la censure esthetique mais le CSA etait en week end.
  • monastere de Sera
    note: 0/5
    concu a la base pour 10000 moines, il en abrite aujourd'hui quelques centaines. l'ensemble a flanc de montagne denudee est propice a la meditation.
  • peinture et offrandes
    note: 0/5
    dediees aux trois rois religieux du Tibet, avec le roi Songtsen Gampo (7e siecle, reconnaissable a ses 2 tetes) au milieu. foto volee (car interdite). on a recite quelques prieres pour se faire pardonner. On n'est pas alle jusqu'aux 108 couplets reglementaires du chapelet traditionnel. desole. mais la finesse du travail des artistes religieux valait le larcin.
  • beurre de Yak
    note: 0/5
    on peut le boire dilue dans du the (the tibetain, avec un gout de fromage sale un peu hard pour un palais francais) ou le bruler en offrande a un boddhisatva = bouddha (ici Shakiamuni, le Bouddha du present). le fromage de yak etant jusqu'a il y a peu une denree chere, seuls les gens riches pouvaient se permettre ce type d'offrande. aujourd'hui, suffit d'avoir une fausse rolex en or.
  • seance oratoire
    note: 0/5
    au monastere de Drepung, les apprentis moines s'entrainent a la dialectique religieuse et philosophique. celui qui est debout pose une question pleine de subtilite a un petit groupe de potes assis. il ponctue sa question en frappant des mains. ses potes debattent ensuite de la pertinance de la question et de la reponse. s'ils se jugent prets, les apprentis peuvent aller poser leur question aux lamas, plus ages, assis dans le fond. chaque annee l'examen pour passer moine se fait sous forme de questions-debats.