Interview de Cécile-Alma Filliette
Publié le 01/10/2013
 

Cecile Alma FillietteCécile-Alma Filliette, plasticienne et carnettiste, pratique différentes techniques picturales depuis 35 ans (huiles, acryliques, laques, aquarelles de voyage qu'elle expose régulièrement). Elle anime des stages et des ateliers carnet de voyage depuis 20 ans. Depuis 2 ans elle donne des formations à la pédagogie du carnet de voyage, pour des personnes qui souhaitent encadrer des ateliers et stages de carnet de voyage..


"Peintre ou rien !", artiste-voyageuse 10 ans en Asie

La peinture a toujours été au cœur de la vie : à l'âge où un enfant dit : «quand je serais grand, je serais pompier ou infirmière !», pour moi, c'était peintre ou rien. Il m'a fallu patience et témérité pour que ce projet entêté et précoce prenne figure de réalité. Un an d'études artistiques aux USA après le bac, les Beaux-Arts de Reims, l'école d'Arts Appliqués à Paris, une licence d'Arts Plastiques, un cours passage en maison d'édition, pour finalement enseigner les Arts Plastiques à l'Education Nationale quelques années, avant de prendre la route vers l'Asie et y voyager dix ans (Inde, Népal, Birmanie, Thaïlande, Malaisie, Indonésie, Taïwan, etc..). Pour rester dix ans, fascinée, aquarellant à la manière des artistes-voyageurs, ronde de découvertes, premiers voyages et expositions. J'ai eu la chance durant toutes ces années, de vivre de la vente de mes aquarelles et illustrations de voyage. 


Arthérapeute

C'est le désir de partager le grand bonheur de peindre qui m'a fait prendre le chemin du retour vers la France pour y suivre une formation d'Arthérapie et ouvrir un atelier de peinture créative où la pédagogie a deux noms : Plaisir et Intuition. Court-circuitant les approches traditionnelles dans une recherche où Savoir-Faire et Savoir-Etre se complètent. Depuis quinze ans, j'explore et peaufine des propositions ludiques et originales auxquelles mes stagiaires ne résistent pas. A chaque séance son thème, son outil, et surtout une contrainte qui permet de puiser à la source créative qui nous habite, un défi devant la difficulté où l'apparente complexité mène à une réalisation personnelle. J'interviens régulièrement dans le cadre de la formation continue des adultes, plus particulièrement des travailleurs sociaux et éducateurs, en animant des ateliers et stages sur la pédagogie de l'Art et son impact auprès des personnes en difficulté. Théorie et pratique donnant toutes les approches qui peuvent débloquer la créativité.


Les ateliers "carnets de voyage" aux 4 coins du monde...

Jamais déprise du goût du voyage en peinture, j'ai mis en place il y a six ans, à la demande de mes élèves des stages «carnets de voyage» où la découverte d'un pays s'approfondit du regard de l'artiste. Chaque stage est une véritable immersion dans l'Art de voir, sentir, explorer, où chaque stagiaire va progresser beaucoup plus rapidement qu'au cours de séances ponctuelles. Au cours de seize voyages déjà vécus, j'ai pu nourrir mon expérience d'animatrice d'une pédagogie toute adaptée aux carnets de voyage. Le stage commence toujours par une séance atelier où je propose des exercices propres à dédramatiser le dessin, le rendre plus vivant, à apprivoiser l'art du croquis rapide nécessaire dans les situations sur le vif. D'autres propositions attachées à la maitrise du pinceau de la couleur de matériaux moins classiques (encres, pastels, crayons variés.) et l'utilisation des matériaux du pays. Chaque jour nous allons à la découverte d'inspiration nouvelle, occasion de résoudre les problèmes de perspective, de la mise en page, d'espace par la couleur, les proportions du corps humain, sa mise en mouvement et en espace. Les temps de pause sont l'occasion d'échanger autour des œuvres du jour pour aller plus loin le lendemain. Une exposition des œuvres sur place ou à Paris prolonge le plus souvent l'expérience.
Voir les propositions de stages de Cécile-Alma Filliette


Mes petites astuces pour prendre de l'assurance dans la création de vos carnets de voyage

• Dessin - Laisser tomber la gomme, elle sème le doute. Privilégier un stylo bic ou un marqueur d'un trait continu, sans vous arrêter ­ réfléchir, c'est s'inquiéter ­ peu importe les maladresses, elles garantissent la spontanéité du résultat. Pour dessiner les personnes, dans beaucoup de pays ils n'aiment pas ca, la solution faire semblant de regarder ailleurs et jeter un coup d'œil vers eux.

• Perspective - Simplifions les choses. Pour vérifier la justesse, le plus simple est de jouer du crayon pour vérifier les angles. Pour cadrer votre sujet, préparez des caches de différents formats découpés dans du carton, il peut être sympathique sur la page du carnet de faire des croquis rapides en hauteur, en largeur, un peu comme une planche de BD et réaliser la composition finale en vis-à-vis. Les outils de dessin sont infiniment variés : crayons plus ou moins gras, feutres indélébiles diluables à l'eau, encres avec plumes d'oie, bambou, ou même un bâton taillé, etc. Le choix d'une teinte monochrome un peu originale (sanguine, gammes de bleus etc.) peut aussi contribuer à donner du caractère à une scène. 

• Couleur - La grille de tons Pour apprivoiser votre palette, et réaliser des couleurs plus subtiles, vous pouvez faire une grille des couleurs de votre boite, en posant par exemple, les tons chauds en dégradés verticaux et les tons froids en dégradés horizontaux et vous amuser à mélanger systématiquement chaque couleur chaude avec chaque couleur froide, vous obtiendrez alors toute une variété de verts, de bruns de gris et noirs subtils. En principe, en aquarelle, le noir n'existe pas. Cette grille vous sera précieuse pour vous familiariser avec les mélanges pendant vos séances.

L'aquarelle reste un outil privilégié mais la gouache et le pastel gras permettent des aplats puissants et la possibilité de graver dans la pate. Leur effet couvrant permet l'utilisation de fonds de papier teinté (quand vous assemblez vous-même votre carnet au moyen de papiers de qualité et de couleur variés). Le pastel sec sur papier couleur permet des soustractions à la gomme d'un effet très «mousseux». L'aquarelle, une bonne expérience est de préparer la structure de base directement au pinceau avec un jus de couleur neutre (ocre jaune, jaune de Naples, bleu léger) dont le graphisme disparaitra au passage de la couleur finale, le rendu en sera d'autant plus allégé (au pinceau d'aquarelle ou à la brosse douce, particulièrement adaptée à l'architecture). Une autre technique d'aquarelle est d'utiliser la couleur empâtée et de remonter vers la lumière en enlevant la couleur saturée sur les zones que l'on désire plus lumineuses. Exemple : Pour des jeux d'ombres et de lumière sur l'architecture, la couleur-matière aura plus de présence, et la couleur retouchée plus de transparence et dans la nature, les reflets par soustraction de la couleur.

• Matière - Pour réaliser les matières, du grain de la pierre au grain de sable, amusez-vous à frotter une bougie ou un pastel gras beige ou coloré sur votre feuille avant de passer un jus de couleur aquarelle. Ou avec une brosse dure, genre poil de porc, en tapotant avec de la couleur sèche.


A propos des arbres
 - Le feuillage : deux approches.

1/ Poser l'aplat du ton le plus lumineux (les verts les plus jaunes), puis par masses ou par touches, monter les tons les plus sombres par transparence, (les verts plus bleutés).
2/ Pour un effet plus mousseux, en tapotant avec une brosse dure toutes les nuances de couleur. • Les ombres Après avoir posé la couleur de base des éléments, l'ombre sera traduite sur sa surface délimitée par un jus coloré soit de la même gamme soit par des gris colorés (ombres froides teintées au gris de Payne ou bleu de Prusse, ombres chaudes plus violacées). Evitez en tout cas le noir pur pour traduire ces ombres.

• Collages - Collectez des objets trouvés au sol, des éléments de la nature, des souvenirs de vos visites (tickets, etc.). La colle à bois reste la plus efficace mais pour le papier, les colles en bâton sont idéals pour tous collage de papier. Les rubans adhésifs de toutes sortes (certains existent aussi en couleur, amusez-vous avec ces variétés moins évidentes) sont judicieux pour l’intégrer des éléments plus en volume.

 

Autres articles de voyage

  • Article rédigé le 04/02/2009Voyage à vélo

    Qu’il s’agisse d’un tour du monde à vélo ou d’un week end sur les voies de la « Loire à vélo », les pratiques du voyage à vélo sont diverses et variées. Il y en a pour tous les ...

    » Lire la suite
  • Article rédigé le 14/12/2009Nouvelles technologies et outils du voyage - 2

    Aujourd’hui peu de voyageurs se contentent encore de partir sac sur le dos, pouce levé, sans emmener un appareil numérique ou passer dans un cyber café pour donner des nouvelles.

    » Lire la suite
  • Article rédigé le 01/08/2013Le top 10 des plus belles plages

    Les plages bondées dans le sud de la France vous énervent ? Vous cherchez un petit coin de paradis en cette période estivale ? Vous voulez profiter du soleil avec cocotiers et crustacés ? Pour vous la ré...

    » Lire la suite
  • Article rédigé le 06/08/2013La circulation sur les routes en été

    Courtoisie et tolérance sont les deux mots d’ordre de la circulation routière en été ! Les usagers sont nombreux et diversifiés : automobilistes, cyclistes, piétons, camionneurs, vacanciers, même l...

    » Lire la suite
  • Article rédigé le 20/02/2009Didier Brot

    Ingénieur, passionné par l’aquarelle qu’il pratique depuis toujours, il décide de se consacrer à sa passion de façon professionnelle.

    » Lire la suite

Comparez les prix des vols

Agenda Voyage

Artiste voyageur

Philippe Bichon

Philippe aime découvrir le monde un crayon à la main. Au fur à mesure de ses errances solitaires,...

» Lire la suite

Livre du mois

Salaam Palestine

Fin 2009, Véronique Massenot (romancière), Bruno Pilorget (dessinateur) et Marc Abel (photographe...

» Lire la suite