Madagascar - Hautes terres
 
AUTEUR : patrickt
LOCALITE DES PRISES DE VUES : Madagascar » Madagascar
  • note: 5/5
    Au café de la gare de Tana, le dessus de table est fait de capsules de bières.
  • note: 4/5
    Les célèbres escaliers qui permettent de relier la ville basse et la ville haute. Toujours beaucoup de monde et plein de petits vendeurs des deux cotés.
  • note: 4/5
    Les mêmes escaliers mais dans l’autre sens.
  • note: 4/5
    Parmi les vendeurs le long de l’escalier, beaucoup de fabriquant de tampons. Il y a plein de motifs possibles et ils les font immédiatement.
  • note: 3/5
    Le tranquille quartier d’Isoraka, pas très loin de mon hôtel, sur une hauteur.
  • note: 4/5
    En plein centre, l’avenue de l’indépendance est l’artère principale de la ville basse, elle aboutit à la gare (ou il n’y a pratiquement que des trains de marchandise. Elle est bordée d’arcades sous lesquelles ont trouvent des boutiques, des glaciers et des restaurants. Les véhicules jaunes clairs c’est des taxis, beaucoup de 4L et de 2CV.
  • note: 4/5
    Dans la ville basse le lac Anosy, qu’il vaut mieux voir de loin, dominé par le sommet de la ville et le Rova, l’ancien palais de la reine.
  • note: 4/5
    Sur une colline à 21km d’Antananarivo, ancien palais (Rova) des rois et reines, classé au patrimoine de l’Unesco.
  • note: 5/5
    Croc farm, à quelques kilomètres d'Antananarivo est d'abord un élevage de crocodiles du Nil, il se visite, on y trouve aussi des lémuriens et autres animaux de Madagascar. A la fin on a mangé un morceau de croco (et non l'inverse).
  • note: 5/5
    Une visite traditionnelle à Antsirabe consiste à faire le tour des artisans, dont le confiseur Marcel d’où on ressort avec des bonbons et les 6 frères, tailleurs de cornes de zébus. On a droit à des démonstrations. Ici on sépare la corne de l’os en la chauffant.
  • note: 5/5

    Aucune description
  • note: 3/5
    Antsirabe se dit la capitale des pousse-pousse, c’est certainement une des villes du monde ou il y en a le plus. C’est pas un cyclo, il court !
  • note: 4/5

    Aucune description
  • note: 4/5
    Un village vu du lac Tritiva Beau tour à faire dans la campagne autour d’Antsirabe, avec 2 lacs, celui la, le plus beau et le lac Andrahikiba.
  • note: 4/5

    Aucune description
  • note: 3/5
    Hotel "chez Alice" à Ranohira.
  • note: 5/5
    Sur le chemin des crêtes. Parc de l'Isalo.
  • note: 4/5
    Sur le chemin des crêtes, la couleur rouge est due à la présence de fer. Parc de l'Isalo.
  • note: 3/5
    Sur le chemin des crêtes. Parc de l'Isalo
  • note: 3/5
    Près de la piscine naturelle. Parc de l'Isalo.
  • note: 4/5
    Le guide montre l’insecte qui se confond avec une branche, la tête est vers le bas, on voit bien les pattes. Parc de l'Isalo.
  • note: 4/5
    Les 2 failles dans la falaise sont les entrées des 2 canyons. Parc de l’Isalo.
  • note: 4/5
    Parc de l'Isalo.
  • note: 3/5
    Sur le chemin de la piscine bleu. Parc de l'Isalo.
  • note: 5/5
    Parc de l'Isalo.
  • note: 5/5
    Parc de l'Isalo.
  • note: 4/5
    Parc de l'Isalo.
  • note: 2/5
    Fait parti des renseignements pratiques. J’ai fait le circuit 3 : Diavolana et le 6 comme marche d’approche.
  • note: 4/5
    Parc de l’Andringitra. La terre est sèche à cette saison, mais dès qu’il y a un peu d’eau on fait pousser du riz sur des terrasses.
  • note: 3/5
    Parc de l’Andringitra. Il semble que la piste ne soit pas entretenue. Le chauffeur vérifie l’état d’un pont avant de le franchir.
  • note: 4/5
    Parc de l’Andringitra. Mon gîte est le bâtiment blanc de 2 étages dans le fond.
  • note: 4/5
    Parc de l’Andringitra.
  • note: 3/5
    Parc de l’Andringitra. En traversant un village pendant la marche d’approche.
  • note: 3/5
    Parc de l’Andringitra.
  • note: 3/5
    Le guide m’a dit son nom, mais je n’ai pas compris. Il y a beaucoup de plantes endémiques au massif.
  • note: 3/5
    Parc de l’Andringitra.
  • note: 5/5
    Parc de l’Andringitra.
  • note: 3/5
    Vue depuis le lodge « sous le soleil de Mada ». A cette saison peu de rizières sont plantées.
  • note: 3/5
    Trek entre Antoetra et Sakaivo, les villages zafimaniry.
  • note: 3/5
    Trek entre Antoetra et Sakaivo, les villages zafimaniry.
  • note: 2/5
    Trek entre Antoetra et Sakaivo, les villages zafimaniry.
  • note: 5/5
    Trek entre Antoetra et Sakaivo, les villages zafimaniry.
  • note: 4/5

    Aucune description
  • note: 4/5

    Aucune description
  • note: 5/5
    Ma maison c’est la bleue.
  • note: 5/5
    Depuis ma maison on voit le centre du village de Sakaivo.
  • note: 5/5
    A Sakaivo.
  • note: 4/5
    Au centre du village zafimaniry de Sakaivo.
  • note: 4/5

    Aucune description
  • note: 4/5

    Aucune description
  • note: 3/5
    C’est la rue principale du quartier, qui montait au palais (le rova) aujourd’hui détruit.
  • note: 4/5
    Un peu plus haut.
  • note: 3/5

    Aucune description
  • note: 4/5
    C’est le nom du quartier en Malgache.
  • note: 4/5

    Aucune description
  • note: 4/5

    Aucune description
  • note: 4/5
    Restaurée et transformée en hôtel.
  • note: 4/5

    Aucune description
  • note: 4/5

    Aucune description
  • note: 3/5
    Sur la route du parc de Ranomafana.
  • note: 4/5
    Parc national de Ranamafana.
  • note: 4/5
    Pour une fois que j’ai retenu un nom, je le mets. Très rare, découvert en 1985 ici. Remarquez la belle queue dorée.
  • note: 4/5
    La même espèce, mais on voit mieux la tête.
  • note: 5/5
    Il y en a beaucoup qui ont des colliers posés par des chercheurs. Pour les photographes, il y a toujours de feuilles devant, c’est difficile de régler sur le lémurien.
  • note: 5/5
    J’étais content de retrouver une sangsue, ça faisait longtemps. Et elle est belle, non ?
  • note: 4/5

    Aucune description
  • note: 4/5
    Les petites demi-boules noires, c’est des insectes, un peu comme les coccinelles chez nous.
  • note: 5/5
    Je ne connais pas le vrai nom.
  • note: 3/5
    Le même mais il a vu que je le prenais en photo et il me tire la langue.
  • note: 5/5
    On connait les lémuriens de Madagascar, mais les caméléons devraient être aussi connus, la moitié des espèces de caméléons du monde n’existent qu’à Madagascar.
  •  

    Autres albums photos de voyage

VOYAGE à MADAGASCAR

Découvrez les voyages à Madagascar avec Uniterre !

Uniterre vous propose de partir à Madagascar, comparez les prix !

Pour les billets d'avion, cliquez ici

Pour un séjour à Madagascar, cliquez ici

Pour un hôtel à Madagascar, cliquez ici