La route des hippies
 
Pour notre 3eme voyage en Inde, nous décidons d'aller plus au Sud encore, direction l'état de Goa. cette fois ci, nous partons à deux.
AUTEUR : etatdumaine
LOCALITE DES PRISES DE VUES : Non précisée
  • note: 0/5
    Après un long trajet ( 3 avions, 1 taxi), nous arrivons enfin à Palolem ( tout au Sud de l'état de Goa), au très mignon Palolem beach resort.
  • note: 0/5
    Il est 6 heures du matin, heure locale, épuisés nous allons faire un somme avant de découvrir la très belle plage de Palolem.
  • note: 0/5
    Une des plus belle plage de Goa, très tranquille, à l'écart des fêtes bruyantes que l' on peut trouver sur les autres plages.
  • note: 0/5
    Pour notre premier repas, on ne déroge pas au sacro saint lassi, ni au dahl accompagné de cheese nan. Un régal.
  • note: 0/5
    Repas aussitôt partagé par les mauvais corbeaux.
  • note: 0/5
    bordées de guesthouses et restos en tout genre.
  • note: 0/5
    Les vaches aussi ont droit à leur bain de soleil, ici elles sont sacrées, on ne les chasse pas.
  • note: 0/5
    Meuuuuh
  • note: 0/5
    tout au Nord de la plage, un petit coin de paradis isolé du reste de Palolem.
  • note: 0/5

    Aucune description
  • note: 0/5
    Vous apprécierez mesdames, le monsieur sur la chaise avec la canette de bière et la femme assise par terre.
  • note: 0/5
    Bon, je vais vous donner ici nos premières impressions sur la côte Sud de l'Inde, c'est vachement bien !!!! Et il est vrai que les gens ici sont très cools et nonchalants, pas très collants et très souriants.
  • note: 0/5
    Les vaches s'invitent même au restau !!!!!
  • note: 0/5
    environnante, joli petit garçon, tout seul sur le seuil de sa maison.
  • note: 0/5
    déversant ses hordes de touristes, Goa a été découvert par les hippies à la recherche de paradis artificiels, dans les années 70. Certains ne sont jamais repartis, d'autres arrivent par flots tout au long de l'année.
  • note: 0/5
    Il faut dire que la beauté des plages et le coût de la vie vraiment très bon marché, font de Goa un petit paradis pour routards au long cours.
  • note: 0/5
    on n'a pas vu Pamela par contre.
  • note: 0/5
    Que faire d'un vieux rafiot traditionnel.............. un triple transat hyper tendance.
  • note: 0/5
    Il n' y a pas de logements luxueux ni de grands hotels ici, mais des petits bungalows tout mignons.
  • note: 0/5
    Nous avons trouvé l'endroit où nous passerons notre retraite, si retraite il y a.
  • note: 0/5
    Les journées s'écoulent doucement, notre seul soucis et de savoir sur quel coin de plage nous allons poser nos fesses et à quelle table nous allons manger, on a le choix, toutes les cuisines internationales sont représentées. Même pas le temps de se regarder un épisode de Dexter en DVD.
  • note: 0/5
    sur la plage, très romantique, sauf qu'on se fait dévorer par les moustiques.
  • note: 0/5
    elles sont partout et bien que petites, parfois belliqueuses, je me suis fait encorner deux fois déja, ce qui me vaut deux jolis bleus aux fesses.
  • note: 0/5
    photo prise du Nord de la plage après une traversée un peu cahotique et une escalade qui me vaut cette fois-ci d'avoir les jambes toutes écorchées. look d'enfer !!!
  • note: 0/5
    no comment
  • note: 0/5
    dans une partie très retirée de la plage où se trouve une toute petite paillote qui accueille les fêtards du coin, plein d'alcool et d'autres substances illicites, ils passent leur journée à danser au son de la musique techno , moi je fait trempette.
  • note: 0/5
    donc.
  • note: 0/5
    au palolem beach resort
  • note: 0/5
    les afficionados de l'asie reconnaîtront sans doute la douchette locale : le grand seau et le petit récipient ma foi bien utile.
  • note: 0/5
    Nous quittons Palolem pour Panaji, la capitale de l'Etat, en bus. Grossière erreur, celui ci nous lache à deux KMs de l'arrivée, nous voilà débarqués au bord de la route sans plus d'explication, nous négocions un rickshaw qui nous mènera à bon port.
  • note: 0/5
    mais ne se ressemblent pas ; hotel Salida del Sol à Panaji.
  • note: 0/5
    Notre Dame de l'Immaculée Conception. Goa est l'état de l'Inde qui compte le plus de catholiques, ceci est du aux Portugais qui ont colonisé l'état durant des années et y ont laissé leur touche perso.
  • note: 0/5
    Cette colonisation fait qu'aujourd'hui Goa a le taux d'alphabétisation le plus élevé du pays et un revenu annuel par habitant très élevé, cependant même si elle n'est pas très visible, la misère reste présente pour une partie de la population.
  • note: 0/5
    du Bom Jesus à OLD GOA.
  • note: 0/5
    sainte Catherine.
  • note: 0/5
    Nous décidons de commencer la découverte du Nord de l'état, en nous promenant dans la campagne Goanaise, près du fort d'Aguada.
  • note: 0/5
    Nous ne sommes jamais très loin de l'eau.
  • note: 0/5
    situé de l'autre coté de la rivière, inaccessible.
  • note: 0/5
    hérité de la colonisation Portugaise, situé tout en haut d'une colline, comme il se doit ; colline que nous avons gravie à pieds, comme il se doit.
  • note: 0/5
    Nous quittons Panaji, pour nous installer un peu plus au Nord, à Calangute qui nous servira de base pour explorer les différentes plages de la région, en attendant, on se détend au bord de la piscine de notre joli hotel Citrus.
  • note: 0/5
    immense et surpeuplée d'Indiens surexcités qui pour la plupart découvrent pour la première fois les joies de la baignade.
  • note: 0/5
    les hommes rentrent au bercail.
  • note: 0/5
    Aujourd 'hui, nous allons sur la jolie plage de Baga, plus tranquille que Calangute, avec animations en tout genre.
  • note: 0/5
    les pieds dans le sable, la tête dans les nuages !!!
  • note: 0/5
    Anjuna est la plage mythique de Goa, où les premiers hippies débarquèrent. Ils y ont créé le marché aux puces dans les années 70 quand à cours d'argent, ils étaient réduits à vendre ou à troquer leurs biens. La tradition perdure encore, bien que très touristique maintenant, le marché se tient à Anjuna tous les mercredis.
  • note: 0/5

    Aucune description
  • note: 0/5
    j'espère que vous apprécierez autant que moi cette oeuvre majestueuse qui me laisse sans voix, sans doute effectuée sous substances inconnues. S'il y a quelqu'un qui peut m'éclairer sur la présence des 2 têtes de cochons aux yeux de biches........ je sais qu'il y a des experts en histoire de l'art, ici.
  • note: 0/5
    Ben oui, j' ai mon chauffeur de rickshaw perso, et croyez moi c'est bien pratique.
  • note: 0/5
    Aujourd'hui, on est jeudi 8 mars et c'est la journée de la femme.
  • note: 0/5
    c'est aussi le jour où j'ai rencontré Ellis pour la première fois en Haiti.
  • note: 0/5
    mais aujourd'hui en Inde, c'est Holi : la fête des couleurs qui célèbre l'équinoxe de printemps. Tout le monde s'asperge de poudre colorée pour se porter chance.
  • note: 0/5
    Nous ne sommes pas épargnés, mais décidons de nous rendre en bus à Vagator beach, plus au Nord.
  • note: 0/5
    ambiance locale et bon enfant.
  • note: 0/5
    de l'autre côté, Little Vagator Beach, plus déjantée et "techno", c'est ici qu'ont lieu les festivals de techno "trans goa".
  • note: 5/5
    Notre séjour se termine déja et nous laisse une peau bien halée et des souvenirs plein la tête. Seul petit regret : ne pas avoir les filles avec nous, elles auraient apprécié ce voyage.L' Inde du Sud est définitivement plus facile et plus adaptée aux enfants que le Nord. A bon entendeur, salut !!! et RDV cet été pour la suite de " notre route en Asie". Carole et Yves
  •  

    Autres albums photos de voyage