Vanarasi
 
holly city
AUTEUR : kaoya
LOCALITE DES PRISES DE VUES : Inde » Vârânasî
  • note: 0/5
    finallement plutot sympa, la classe 3A indienne. clim efficace, des vendeurs chai (the) et pakora (choux aux legumes, ou au fromage) passant toutes les 10 secondes. les militaires avec lesquels on partageait le compartiment rentraient voir femmes et famille apres 8 mois de service. plutot agreables et diligeants mais un peu insistants aupres de claire dont la peau blanche remporte en inde un gros succes dans ces contrees.
  • note: 0/5

    Aucune description
  • note: 0/5
    un embrouillamini de ruelles, de temples de touristes de corteges funebres, de junkies de vendeurs a la sauvette et de tas de bois pour les cremations.
  • note: 0/5
    ont lieu toute la journee sur les ghatt. le ghatt nord est situe derriere la tour rose et permet 300 cremations par jour. interdit de prendre des photos par respect pour les morts. des coreens de notre hostel ont essaye et se sont fait casser la gueule par les familles des defunts. les emplacements des buchers sont definis par rapports aux castes: en haut les brahman au milieu les castes intermediaires (commercants, soldats..) et en bas, les intouchables. les cendres sont recueillies apres 3h de cremation et eparpilles dans le Gange. cela permet au mort d'aller directement au paradis sans passer par les voies de la reincarnation.
  • note: 0/5
    sacrees, on en croise a tous les coins de rue dormant, mangeant dans les poubelles ou se pavanant nonchalemment. elles appartiennent ouvent a des particuliers qui en tirent le lait pour le the les yaourt (lassi) et le fromage (paneer). se reincarner en vache doit pas etre si desagreable.
  • note: 0/5
    la subtilite des plats indiens reside dans le melange d'epices (massala, curry..) assaisonnant finement des plats de legumes, de viande et de riz simples a la base.
  • note: 0/5
    les dernieres ablutions purificatrices cotoient les premiers bougies flottantes incandescantes
  • note: 0/5
    la foule afflue pour assister a la ceremonie dediee a Shiva chaque soir
  • note: 0/5
    le QG des trafiquants gerant la vente de fleurs at de bougies (par des gamines) et de hash et d'hero (par des ados a casquettes) s'active et dirige la strategie d'approche des forces de vente. ce secteur est visiblement une poule aux oeufs d'or.
  • note: 0/5
    un gamin vient de pecher un gros crabe. visiblement l'activite du main ghatt n'a pas eradique la faune.
  • note: 0/5
    fait intervenir pretres, danseuses, un groupe de pop indie pour les chants sacres, beaucoup de lumieres, beaucoup de fleurs.
  • note: 0/5
    apres les festivites, rien de tel qu'un bon massage local bien bourrin
  • note: 0/5
    decouvre les nombreux locaux ayant dormi a la belle etoile.
  • note: 0/5
    les debordements du Gange lors de la mousson affecte les fondations des nombreux temples de varanasi. comme celui ci dedie a Parvati.
  • note: 0/5
    les temples renferment des lingam, symbole de l'union de Lord Shiva et de sa femme Parvati.
  • note: 0/5
    quand on laisse un homme faire la lessive, il se met a cote d'une bouche d'egout. encore un qui va douiller ce soir.
  • note: 0/5
    jeu de palais type billard qui est le sport national des pubs du coin qui n'ont pas la tele. on a ete inities par Sulil (a gauche) lycee qui nous a emmener visiter la vieille ville pendant 3 jours. il a refuse a la fin d'accepter le bakshish qu'on trouvait normal de lui laisser, ce qui nous a beaucoup touches.
  • note: 0/5
    Claire s'assaie au sari traditionnel en soie. prochaine etape: le nicab.
  • note: 0/5
    on a pu visiter le Temple d'or de Benares, lieu le plus sacre de l'hindouisme au milieu de pelerins venus de loin pour toucher ses Lingam mythiques. on a pu rentrer en payant grassement brahmin (pretre) et securite a l'entree mais pas de possibilite de prendre des photos. on a ressenti une ferveur hors du commun de la part des croyants. a la sortie on a eu quelques pics d'adrnaline quand des flics nous nous propose (sans qu'on ai vraiment le choix) de boire un the dans leur guerite. en fait ils voulaient juste discuter et se marrer en nous demandant d'imiter le cris des animaux (claire a eu beaucoup de succes avec le coq). ouf. Habitues depuis notre arrivee en Inde a voir des centaines de mandiants ou rickshaw men essayer de nous pomper de l'argent, on est tout surpris quand les gens sont a la fois gentils et desinteresses.
  • note: 0/5
    Sam essaie d'expliquer ce qu'est un violon a de nouveaux disciples rencontres dans la gare.
  •  

    Autres albums photos de voyage