Annapurna
 
paysages de reve et dumble
AUTEUR : kaoya
LOCALITE DES PRISES DE VUES : Non précisée
  • note: 1/5
    etant donne les greves regulieres a Katmandou, Terre d'Aventure nous loge a l'hotel Hyatt, un peu excentre, rien moins que le meilleur hotel du Nepal. Piscine, buffet de ouf, casino, tennis et des employes tous les 10m pour pourvoir a notre confort. un truc incroyable pour nous, habitues aux hostels tout pourris. inutile de dire qu,on s'est explose la panse et pique tout le papier toilette possible en prevision d'heures plus difficiles.
  • note: 0/5
    on decouvre le la veille du depart les personnes du groupe dans lequel on va s'incruster. de gauche a droite: Marie Odile, refaisait le trek qu'elle avait fait il y a 30 ans moins les hippies en quete spirituelle plus l'appareil photo numerique et les tshirt quechua> Les temps changent, elle est devenue informaticienne mais tout en restant ouverte sur la nature. Marion est pharmacienne (il en faut) mais arrive a parler d'autre chose que de pilules. elle aime l'odeur du cannabis et de l'opium. avec son amoureux, elle fondera une famille et la vie poursuivant limpidement son cours bientot des tas de petits enfants. La vie en rose. Aurelie est copine de fac de Marion et est plus axee decouverte des autochtones (surtout s'ils sont beaux gosses) que d'alpininisme agressif. Elle sera malgre son inexperience alpine initiale une solide et constante charniere de la voiture balais.Elle a un rire inoubliable. Thomas est un futur osteopathe de choc et a presque ete champion de France de volley. peu habitue a la montagne (comme sa soeur Aurelie), apres 1 semaine d'echauffement, il est devenu notre locomotive de groupe.
  • note: 0/5
    sous pluies diluviennes a Pokara. ca commence bien.
  • note: 0/5
    heureusement le soleil arrive pile poil quand on demarre les contreforts de l'Annapurna. on est tout de suite impressionne par les qualites physiques des 3 porteurs (sur la photo Pudballoon et Gangea) qui portent chacun 40kg sur le front. A ce moment, on se demande s'ils vont tenir a 4000m mais on constatera par la suite que plus on monte, plus ils sont a l'aise et plus ils tracent comme des kangourous. impressionnant. pourtant c'est un metier en voie d'extinction etant donne les bas salaires octroyes et le niveau de vie general croissant de la population nepalaise. peut etre que des francais en chomage longue duree assureront la releve?
  • note: 0/5
    notre guide Dane explique sententieusement comme les mantras (prieres) colores sont exposes au vent pour diffuser a l'infini les mots qu'ils expriment. pendant ce temps la, notre sherpa Mukti (a gauche) est dans ses pensees et notre sirdar (chef d'equipe) Sukhe fait le cake.
  • note: 5/5
    Apres avoir atteint Ghorepani apres un mur memorable on monte a 4am voir le lever de soleil sur le promontoire de Punhill. La lampe sur le front, la tete dans le fion.
  • note: 0/5
    Et la, le temps completement degage y mettant du sien, on voit progressivement apparaitre un panorama parmis les plus beaux qu'il nous a ete donne de contempler. Une vue face sud de toute la partie centrale de l'Himalaya incluant 3 des 10 plus hauts sommets du monde: le Daulagiri (a gauche, imposant), le Manaslu (le pic au fond) et l'Annapurna 1 (a gauche de l'Annapurna South qui apparait sur la photo comme la plus haute montagne). Un panorama qui prone l'humilite face a la nature, qui donne les larmes aux yeux.
  • note: 0/5
    s'elevant derriere le Machhapuchhre (en forme de queue de poisson) laisse sans voie. les touristes commencent a affluer et on se dit que c'est bien qu'un grand nombre de personnes partage ce moment. faut pas etre egoiste.
  • note: 0/5
    le trek se poursuit dans une nature verdoyante. Les rhododendrons ont eu le bon gout d'assortir leurs fleurs au chapeau de Claire.
  • note: 0/5
    on a l'impression parfois que la nature nous deroule un tapis de petales mais on tombe en general rapidement sur quelques cannettes de biere vide qui nous rappellent qu'on est toujours sur terre.
  • note: 0/5
    c'est la que notre expedition se separe de la route prise par Maurice Herzog et son equipe. l'expedition Herzog composee principalement de guides de Chamonix et de sherpas locaux (sans lesquels rien n'eut ete possible) a opte pour contourner l'Annapurna 1 par le col de Tilicho a l'ouest avant d'attaquer l'ascention par le nord. Aventure hors du commun au cours de laquelle Herzog a perdu la plupart de ses doigts et a survecu a un retour de plusieurs semaines sous les pluies diluviennes de la mousson grace a la cohesion d'une equipe. Premier 8000 vaincu et seul parmis les 14 sommets a plus de 8000m a avoir ete atteint lors de la premiere tentative. ca nous permet de relativiser nos petits soucis quotidiens.
  • note: 0/5
    debut de la vallee inconnue. temps menacant sur le Machhapuchhre, notre prochaine destination.
  • note: 0/5
    au petit matin, on decouvre l'Annapurna dans le soleil qui a dissipe l'orage pendant la nuit.
  • note: 0/5
    on s'enfonce tout d'abord dans une foret dense
  • note: 0/5
    la cuisine nepalaise de montagne comprend 3 aliments servis de maniere equilibree: des nouilles (macaronis, lasagnes..) ou du riz, des patates (puree, pommes sautees..) et quelque chose a base de pate (tourte, pizza). Que du bon! Et en quantite! Sam est comme picsou au milieu de sa piscine de dollars.
  • note: 0/5
    Encore une femme Barbara Gould
  • note: 0/5
    au fur et a mesure que l'on remonte la vallee, le paysage s'epure, la meteo devient plus rude
  • note: 0/5
    le camp de base nord du Machhapuchhre, et pied du mont sacre dont le sommet en double pic lui a valu le nom en anglais de Fishtail. pas aussi haut que l'Annapurna mais sacre et donc interdit a l'escalade ce qui a probablement sauve pas mal de vies d'alpinistes.
  • note: 0/5
    le sanctuaire des Annapurna au coeur d'un jaillissement de sommets parmis les plus hauts du monde. rien que pour voir ca, ca vaut le coup de faire le trek.
  • note: 0/5
    le Macchapuchhre et l'Annapurna 3, a l'est le tentpeak.
  • note: 4/5
    l'Annapurna 1, a l'ouest l'Annapurna sud
  • note: 0/5
    a 4100, les apoticaires en folie.
  • note: 5/5
    apres les frissons de la montee l'excitation retombe un peu. on la joue plus cool. on teste les sources d'eau chaude de jhinu danda pour un delassement delicieux.
  • note: 0/5
    les parties avec les locaux s'arretent quand le ballon passe le grillage et devale la pente sur pas mal de bornes
  • note: 0/5
    mis plante mi ver, extremement rare et donc chere possedant des proprietes aphrodisiaques et medicinales, provoque regulierement des tueries entre clans pour se les approprier. faudrait developper un commerce de viagra sur place.
  • note: 0/5
    ici, pas besoin d'avoir foulard et chemise pour faire le salut louveteau
  • note: 0/5
    sans electricite mais avec un punch bien corse, au son des tamtam locaux tout le monde danse (un peu n'importe comment mais on s'en fout) sauf le couple inopine qui (comme dans chaque trek) s'est forme tout au long du voyage et profite de l'obscurite pour faire des trucs pas catholiques (ca tombe bien on est au pays du kama sutra) sous le voile de la nuit.
  •  

    Autres albums photos de voyage