balade a l'est de Kathmandu
 
the real Nepal
AUTEUR : kaoya
LOCALITE DES PRISES DE VUES : Non précisée
  • note: 0/5
    ville conservee (restauree) tres mignonne. on s'est paye le luxe d'un guide (a 3 euros les 2h, ca allait) qui nous a tout bien explique les temples d'architecture hindouiste (en face, dedie a Ganesh) et ceux d'architecture nepalaises (a droite dedie a Krishna).
  • note: 0/5
    traite classique de l'hindouisme ecrit au milieu du premier millenaire parlant de la vie de couple et des methodes pour y maintenir l'harmonie.
  • note: 0/5
    on a eu l'occasion de voir les artistes peignant les Mandala au travail et de constater toute la subtilite et la finesse de trace que la discipline requiert. Sans parler de l'organisation picturale du dessin. Un beau Mandala demande plusieurs semaines de travail. On avait ete mauvaise langue lors de notre sejour a Kathmandu ou les Mandala se vendaient comme des tour eiffel miniatures a Paris.
  • note: 0/5
    les gardiens des sanctuaires sont dans l'hindouisme nepalais represente par des animaux domestiques et imaginaires et des femmes. pourquoi?
  • note: 0/5
    finalement, comme en chine, le bus est le moyen de transport le plus sympa. se faire de concert taller le popotin sur des nids de poule, ca cree des liens et on a pu voir le vrai visage des Nepalais, souriants et accueillants.
  • note: 0/5
    avant d'arriver au temple de Changu, enhardis par nos premiers contacts avec les locaux hors kathmandu, on se laisse harponner par un paysan qui a construit et amenage sa maison pour en faire une "maison d'hote" a la francaise. apres nous avoir propose du the, un joint et de passer la nuit sans succes, on reprend la route. Envoyer ses coordonnees a Terre d'Aventure OK, mais pour le reste on attendra de prendre un peu plus nos marques.
  • note: 0/5
    sacre, aussi photogenique que Claire
  • note: 0/5
    trek un peu a l'arrache a travers les cultures en terrasse. le chapeau nepalais presente cet avantage qu'il reste en place malge de grosses raffales de vent contrairement aux vulgaires bobs qui ne tiennent pas longtemps sur le crane.
  • note: 0/5
    point de vue connu pour on panorama donnant (les jours degages) sur l'himalaya. malheureusement, le ciel est pas degage. on s'etait motive pour dormir sous la tente mais on decouvre une petite chambre surplombant la falaise de laquelle on tombe amoureux.
  • note: 0/5
    un coucher de soleil colore et cotonneux
  • note: 0/5
    ils sont nes au Nepal mais sont rapidement partis barouder en Inde, en Ecosse et a Honk hong pour s'installer a Tokyo, ouvrant plusieurs business incluant vente de voiture d'occas en russie et fast food indien. leurs enfants ont la nationalite japonaise. vision etonnante.
  • note: 0/5
    capture par claire a 5 am sous la rosee (inutile de precier que sam roupillait comme un prince)
  • note: 0/5
    chevauchant de magnifiques paysages de verdure et de chemins deseches, on rejoint Dhulikhel. on pensait d'apres la carte mettre environ 2h mais il nous a fallu 6 bonnes heures a un bon rythme. et la, on a eu doublement de la chance: alors qu'on avait termine nos 2l d'eau depuis un certain temps et qu'on croisait tres peu d'habitations, on tombe au milieu de nulle part sur une usine de mise en bouteille d'eau minerale Shakti Waters (etiquette siglee Nestle) ou on nous donne 3 litres d'eau. on n'aurait jamais pense etre redevables vis a vis de Nestle mais faut jamais etre trop sur de soi. deuxieme coup de chance, a peine arrives a Dulikel, un orage (prevu par la meteo, c'est d'ailleurs pour ca qu,on n'a croise personne sur la route) eclate violemment. On se demande si tant de chance represente un coup de pouce du destin ou un remontant avant des soucis plus serieux. malgre ces interrogations existentielles, vis a vis du destin, on est plutot optimistes.
  • note: 0/5
    apres un bol d'air, de poussiere, d'interrogations sur la destinee
  •  

    Autres albums photos de voyage