Luoyang et alentours
 
le trou du cul urbain de la chine
AUTEUR : kaoya
LOCALITE DES PRISES DE VUES : Chine » Luoyang
  • note: 0/5
    ronflement gras et torture, qui pousse par moments au sifflement roccailleux ou au raclement de gorge etouffe. cet enfoire qui dormait en dessous de nous nous a bien pourri notre nuit dans le train. on a essaye de lui envoyer des coups de journaux pour le reveiller partiellement mais le repit durait 1 a 2 minutes maxi. contents de quitter le train
  • note: 0/5
    on etait loge dans un quartier pauvre bien pourri, aux immeubles en decrepitude pas chauffe juste a cote de l usine nationale de fabrication des tanks (normalement on avait pas le droit de prendre de photos dans le coin sous peine de condamnation pour espionnage).
  • note: 0/5
    mais du coup les habitants du quartier etaient plutot cool, n essayant pas de nous arnaquer toutes les 2 secondes comme dans les endroits touristiques. souriants et ouverts pour echanger quelques mots. on a pu assister au spectacle d un souffleur de riz itinerant qui apres avoir fait griller les grains dans une bonbonne etanche laisse exploser la bonbonne dans un sac. tradition intacte deuis les annees 50.
  • note: 0/5
    la roche des collines de Luoyang tres friable a influence l espace urbain: beaucoup de maisons troglodytes. le sommet de l art troglodityque et materialise par les grottes de Longmen initiees par l ethnie Tuoba a l epoque ou Luoyang etait la capitale des Han de l est (vers +100). de nombreuses grottes accueillant des statues buddhiques comme lieu de priere et d art religieux.
  • note: 0/5
    parmis les 1300 grottes, la plus impressionnante est celle de Fengxian si, avec un magnifique buddha de 17 m qui aurait les traits suivant le legende de l imperatrice Tang Wu Ze Tian, seule imperatrice (non douairiere) ayant reigne sur la chine. magnifique.
  • note: 5/5
    un autre joyaux de de Longmen, exprimant grace et serenite meditative. malheureusement pas reference dans les guides.
  • note: 0/5
    sur les contreforts de Song Shan, le celebre temple de Shaolin, berceau du Kongfu (et du coup de la plupart des arts martiaux orientaux). on y accede par des bus de campagne. a l arrivee, on est tout de suite frappe par l ecran geant, le nombre de magasins souvenirs et le prix de la visite (pas forcement compatibles avec l esprit originel des moines Shaolin). on apprend que la gestion du temple tournee vers le marketing et les parts de marche est tres controversee.
  • note: 0/5
    on peut assister a leur entrainement quasi militaire. le jogging a remplace la tenue traditionnelle.
  • note: 0/5
    l habit ne fait pas le basketteur
  • note: 1/5
    tumulus construits depuis la dynastie des Tang. malgre les touristes, une sensation d etre dans un autre monde. intemporel.
  • note: 1/5
    pas vu. arrive trop tard. mais exterieurement le temple principal est tres estetique
  • note: 1/5
    apres un s[ectacle de kong fu, les potes du basketteur proposent de prendre des photos avec eux pour 20 yuan, un moine shaolin est a la fois moine buddhiste, specialiste du kongfu, intermittant du spectacle et force de vente pour l industrie commerciale du temple. ils devraient recevoir un diplome.
  • note: 1/5
    a flanc de falaise. moins romantique que Tai Shan mais plus impressionnante. les ponts suspendus au dessus du vide sont saisissants.
  • note: 2/5
    la montee du brouillard et la fatigue nous ont pousse a revenir avant d avoir atteint le temple ultime. belle mais eprouvante ballade.
  • note: 0/5
    particuarite du train chinois: les wagons sont constamment arpentes par des VRP accredites avec des lunettes sans verres (apparemment ca fait classe) vendant toutes sortes de choses comme des brosses a dents ou des toupies lumineuses. c est marrant a regarder et ca occupe.
  • note: 5/5
    la plus sauvage et la plus impressionnante des montagnes sacrees. presques seuls sur le chemin etant donne la temperature et la difficulte de la montee.
  • note: 0/5
    les temples sont plus rares mais leur portee mystique n en parait que plus rayonnante.
  • note: 0/5
    a mi pente, apres 1000m de d+, le vent se levant, des montagnards redescendant nous ayant deconseille de pousser plus loin, on a choisi de redescendre et de faire la derniere crete a une periode plus estivale.
  • note: 0/5
    apres 3 montagnes sacrees et une ville HLM, on est bien content mais avons besoin de civilisation. direction Xi An.
  •  

    Autres albums photos de voyage

VOYAGE EN CHINE

Découvrez les voyages en Chine avec Uniterre !

Uniterre vous propose de partir en Chine, comparez les prix !

Pour les billets d'avion, cliquez ici

Pour un séjour en Chine, cliquez ici

Pour un hôtel en Chine, cliquez ici