Voyage : le point sur les conditions d'entrée dans les pays africains
Publié le 12/07/2021
 

Alors que les vacances ont commencé, Uniterre fait le point sur les conditions d’entrée dans les différents pays de la planète. Zoom sur les pays africains. 

Les vacances d’été ont démarré pour de nombreux Français. Uniterre fait le point sur les conditions d’entrées dans certains pays pour les voyageurs arrivant de France avec les données transmises par le ministère des Affaires Etrangères et les ambassades de certains pays en France. Ces données sont suceptibles d'être modifiées à n'importe quel moment selon l'état sanitaire dans les différents pays. Il est donc impératif de regarder régulièrement sur le site internet du ministère des Affaires Etrangères et sur les sites des ambassades en France. Les données sont actualisées très régulièrement. Zoom sur l'Afrique. 

Afrique du Sud : Tous les voyageurs arrivant en Afrique du Sud doivent présenter un test Covid-19 négatif effectué moins de 72 heures avant le départ, se soumettre à une prise de température à leur arrivée sur le territoire sud-africain. Les personnes présentant des symptômes de la Covid-19 devront se soumettre à un test PCR à leurs frais, et si le test est positif, seront placées en quarantaine pour une durée de 10 jours. Cette quarantaine s’effectue dans des lieux désignés par les autorités sud-africaines et les frais de quarantaine sont à la charge des voyageurs.

Algérie : Mise en place d’un protocole sanitaire strict s’imposant à tout voyageur souhaitant se rendre en Algérie par la voie aérienne : présentation à l’embarquement et à l’arrivée sur le sol algérien, d’un résultat de test PCR négatif de moins de 36 heures ; confinement obligatoire de 5 jours dans un hôtel prévu à cet effet, aux frais du voyageur ; test PCR à l’issue du confinement, donnant lieu à une prolongation de 5 jours en cas de résultat positif.

Angola : Les frontières nationales angolaises demeurent fermées sauf exceptions définies par les autorités angolaises. Les vols réguliers non commerciaux intérieurs et internationaux ont repris. La présentation d’un test RT-PCR négatif de moins de 72 heures est requise pour les arrivées et les sorties d’Angola. Les personnes devant voyager de et vers l’Angola doivent prendre impérativement l’attache de la compagnie aérienne pour connaître les formalités exigées par les autorités sanitaires le jour de l’embarquement.

Bénin : Tous les voyageurs à l’arrivée et au départ de Cotonou sont soumis obligatoirement à des tests Covid-19 : ils doivent s’acquitter d’une redevance forfaitaire Covid-19 de 50 000 FCFA tant au départ qu’à l’arrivée à l’aéroport de Cotonou (ou 75 000 FCFA pour un service premium). Cette redevance donne également droit à un certificat à l’arrivée et au départ de Cotonou. Le gouvernement béninois prend en charge le coût des tests pour les enfants de moins de 5 ans.

Burkina Faso : Pour entrer sur le territoire il faut disposer d’un document attestant du résultat négatif de dépistage de la Covid-19 par la PCR datant de 5 jours au plus. Les personnes arrivant au Burkina Faso sans test PCR négatif datant de 5 jours au plus se verront confisquer temporairement leurs documents d’identité par les autorités burkinabè et devront effectuer un test de diagnostic rapide (TDR) et un test PCR. En cas de test TDR positif, les voyageurs seront mis en confinement à leurs frais dans un hôtel pendant 72 heures en attendant les résultats du test PCR.

Burundi : A l’arrivée au Burundi, il faut présenter un test PCR négatif de moins de 72 heures. Isolement de 24h en attendant le résultat. Les voyageurs déclarés positifs devront s’isoler dans un hôtel de leur choix ou à leur domicile. Ils devront se rendre dans un site dédié au suivi médical.

Cameroun : Un test PCR négatif de moins de 72h est exigé à l’arrivée sur le territoire, y compris pour les jeunes enfants.

Cap-Vert : Tous les voyageurs (âgés de sept ans et plus) se rendant au Cap-Vert par voie aérienne doivent présenter, avant l’embarquement et à l’arrivée dans le pays, un test virologique (PCR) négatif de moins de 72 heures. Pour les voyageurs se rendant au Cap-Vert par voie maritime, ce test virologique (PCR) négatif doit avoir été effectué moins de 72 heures avant l’embarquement (indépendamment de la durée de la traversée).

Congo : Si le passager présente un test RT-PCR négatif datant de moins de 72 heures, il ne sera pas soumis à un test à l’arrivée, mais devra effectuer une quatorzaine à domicile. Si le passager présente un test RT-PCR négatif réalisé entre 72 heures et 10 jours avant le départ, il sera soumis à un test payant à l’arrivée et devra effectuer une quatorzaine à domicile. Si le passager ne présente pas de test RT-PCR, ou un test datant de plus de 10 jours, il sera placé en quatorzaine dans un hôtel à ses frais et devra effectuer un test payant dans les 48 heures ;

Congo (République Démocratique) : Pour tout accès au territoire national, l’obligation est faite au voyageur de présenter, à la frontière, une attestation médicale confirmant le résultat d’un test PCR Covid-19 négatif réalisé dans le pays de provenance, 72 heures au plus avant l’entrée sur le territoire, et/ou une preuve de vaccination à la COVID-19.

Côte d’Ivoire : Tout voyageur à destination et au départ de la Côte d’Ivoire doit se munir d’une attestation de test PCR Covid-19 négatif datant de 5 jours au plus à partir de la date de prélèvement.

Egypte : Les voyageurs, à l’exception des enfants de moins de 6 ans, doivent présenter en format papier (une version électronique n’est pas suffisante) un test PCR négatif, réalisé dans les 72 heures avant l’embarquement pour pouvoir entrer sur le territoire égyptien. Cette obligation ne s’applique pas aux personnes ayant reçu plus de deux semaines auparavant la seconde dose d’un vaccin approuvé pour une utilisation d’urgence par l’Organisation mondiale de la santé.

Ethiopie : Les autorités éthiopiennes ont provisoirement suspendu, à compter du 18 juin et jusqu’à nouvel ordre, la délivrance des visas électroniques (plateforme e-visa sur Internet) et des visas à l’arrivée sur le territoire éthiopien. Par conséquent seuls les voyageurs détenteurs d’une carte de résident ou d’un visa délivré directement par les services de l’ambassade d’Éthiopie peuvent entrer sur le territoire éthiopien.

Gabon : Les voyageurs à l’arrivée au Gabon sont tenus de présenter la preuve d’un résultat négatif à un test négatif PCR de la Covid-19 de moins de 72h avant l’embarquement. Se soumettre à un test PCR de la Covid-19 dès leur arrivée au Gabon. Ce test est payant, 20 000 FCFA (soit environ 30 euros). Depuis le 15 juin 2021, une quarantaine de vingt-quatre heures est ordonnée dans un établissement hôtelier dans l’attente du résultat. Les personnes vaccinées sont exemptées de la quarantaine.

Gambie : À l’arrivée sur le territoire gambien, il est obligatoire de disposer d’un test PCR Covid-19 négatif de moins de 72 heures. Ghana : les passagers arrivant au Ghana doivent être en possession d’un test PCR négatif datant de moins de 72 heures avant le départ du pays d’origine. L’obligation de quarantaine est supprimée, sauf pour ceux qui seront testés positif et qui devront suivre un protocole médical imposé par les autorités sanitaires.

Guinée : Sont actuellement admis sur le territoire guinéen les ressortissants européens détenteurs d’un visa long séjour familial ou professionnel, les conjoints de ressortissants guinéens, les étrangers avec statut de résidents en Guinée, les détenteurs d’un passeport diplomatique ou de service en mission dans une ambassade ou une organisation internationale implantée en Guinée, les experts et assistants techniques de coopération et le personnel humanitaire. Pour tous les voyageurs, un test PCR Covid négatif de moins de trois jours est exigé à l’arrivée en Guinée. Le contrôle se fait avant l’embarquement.

Guinée-Bissau : Un test PCR Covid-19 négatif de moins de 72 heures est exigé à l’entrée, comme à la sortie, du territoire bissaoguinéen. En l’absence de possession de ce test PCR négatif, ou en présence de symptômes, le passager sera soumis à une quarantaine de 14 jours.

Kenya : Les voyageurs souhaitant se rendre au Kenya doivent présenter un test Covid négatif de moins de 96 heures avant l’embarquement et seront alors exemptés de quarantaine s’ils ne présentent pas de symptômes à l’arrivée ou pendant le vol (contrôles de températures notamment).

Libéria : La plupart des voyageurs arrivant depuis la France doivent présenter un résultat négatif de test COVID-19 et/ou se mettre en quarantaine à leur arrivée au Libéria.

Libye : Pour pouvoir entrer sur le territoire libyen, les autorités exigent la présentation d’un test PCR négatif de moins de 72h. Pour rappel, l’ensemble du territoire libyen est formellement déconseillé (rouge sur la carte des Conseils aux voyageurs). En cas de difficultés sur place, il convient de contacter le consulat général de France à Tunis par téléphone, au +216 71 105 000 et par courriel : courrier@consulfrance-tunis.org.

Madagascar : l’embarquement de passagers à destination de Madagascar au départ de plusieurs pays, dont la France, n’est pas autorisé.

Mali : Au-delà de la menace du virus, c’est la menace terroriste qui inquiète les autorités françaises. Celle-ci est très élevée au Mali. Les attaques sont fréquentes dans le centre et le nord du pays, mais sont également susceptibles d’être conduites dans le reste du pays, notamment contre les forces de sécurité maliennes et les symboles de la présence occidentale. La menace d’enlèvement est également élevée au Mali. Plusieurs enlèvements de ressortissants occidentaux ont eu lieu ces dernières années. « Le risque est particulièrement élevé dans le centre et le nord du pays où les ressortissants français peuvent avoir une « valeur marchande » pour les groupes terroristes », prévient le ministère des Affaires Etrangères. 

Maroc : Les voyageurs en provenance de la France et de l’Union Européenne devront présenter à l’embarquement un certificat de vaccination complet (la deuxième dose devant avoir été administrée plus de deux semaines avant la date du voyage). A défaut d’être vaccinés, les voyageurs devront présenter à l’embarquement un test PCR négatif de moins de 48 heures avant la date d’entrée sur le territoire marocain.

Ile Maurice : La réouverture des frontières mauriciennes s’effectuera en 2 phases entre le 15 juillet et le 30 septembre 2021 :
-
Les voyageurs vaccinés pourront séjourner dans un hôtel certifié COVID-19, sous réserve de produire un test PCR effectué entre 5 à 7 jours avant l’arrivée à Maurice. Une fois sur place, 3 tests PCR seront prévus, à l’arrivée, au 7e jour et au 14e jour. Durant les 15 premiers jours, les voyageurs resteront au sein du complexe hôtelier. A partir du 15e jour, ils auront la possibilité de se déplacer librement dans l’île.
Une liste des hôtels certifiés COVID-19 est disponible sur le 
site Mauritiusnow.
-
Les voyageurs non vaccinées contre la covid-19, ou dont le schéma vaccinal est incomplet, seront autorisés sur le territoire mauricien à compter du 15 juillet 2021, sous réserve d’effectuer une quarantaine obligatoire de 14 jours dans une chambre d’hôtel. Ils devront passer un test PCR le jour de leur arrivée, ainsi que le 7e et 14e jour. Après un test PCR négatif le 14e jour, ils pourront circuler librement sur l’île.
- Les voyageurs en provenance de La Réunion pourront également se rendre à Maurice, dans les mêmes conditions présentées ci-dessus.

A partir du 1er octobre 2021 :
-
Les voyageurs vaccinés auront accès à l’île sans restriction sous réserve de produire à l’arrivée un test PCR de moins de 72 heures.
-
Les personnes non vaccinées devront réserver un séjour de quarantaine dans un hôtel de quarantaine officiel, qui comprendra les repas et les transferts et rester pendant 14 jours dans leur chambre d’hôtel où leurs repas seront servis.
- Elles devront produire à l’arrivée un test PCR effectué entre 5 à 7 jours avant l’arrivée à Maurice. Une fois sur place, 3 tests PCR seront prévus, à l’arrivée, au 7e jour et au 14e jour. Elles pourront ensuite rejoindre leur domicile à Maurice.

Mauritanie : Depuis le 29 avril 2021, tout passager aux points d’entrée aériens et terrestres doit être muni d’une attestation de test PCR et / ou d’un certificat de test rapide antigénique négatif et datant de moins de trois jours à compter du rendu des résultats. En cas de fièvre, subir un test de confirmation RT-PCR ou un test rapide antigénique. Si l’examen PCR ou le test rapide antigénique sont positifs, le voyageur est pris en charge selon le protocole sanitaire national qui prévoit un isolement chez soi de 10 jours (pour les cas contacts la période d’isolement est maintenue à 7 jours). Pendant cette période, des visites par les équipes de surveillance sont effectuées à son domicile.

Mozambique : présentation à l’arrivée d’un test PCR négatif effectué dans le pays de départ dans les 72 heures précédant le départ. Quarantaine obligatoire à domicile (ou à l’hôtel) pour une durée de 14 jours pour les passagers ayant été en contact direct avec des cas confirmés de Covid-19 et pour ceux dépistés positifs à leur arrivée.

Namibie : Les voyageurs étrangers arrivant en Namibie avec un test PCR négatif datant de 7 jours au maximum peuvent se déplacer librement dans le pays. Ces 7 jours se calculent à partir de la réalisation du test jusqu’à l’arrivée en Namibie. Le test doit avoir été réalisé dans le pays de provenance.

Niger : Tous les voyageurs entrant au Niger devront présenter un test PCR Covid-19 négatif de moins de 72 heures et seront placés en auto-isolement à leur domicile pendant 7 jours. Au 7e jour de la période d’auto-isolement, ils seront soumis à un test Covid-19 qui sera effectué gratuitement par les services de santé nigériens. Si le test est négatif, il sera mis fin à l’auto-isolement. Les personnes dont le test serait positif seront prises en charge, conformément au protocole sanitaire national. Ces mesures ne concernent toutefois pas les voyageurs effectuant un séjour de moins de 14 jours, à la stricte condition qu’ils soient en mesure de présenter leur billet de retour avec une date de voyage permettant de confirmer le respect de cette durée, ainsi qu’un ordre de mission, le cas échéant.

Nigeria : A l’exception des mineurs de moins de dix ans (qui en sont exemptés), tout voyageur arrivant au Nigéria doit présenter un test PCR négatif effectué trois jours (72 heures) avant la date du départ, obligatoirement traduit en anglais.
Il devra ensuite effectuer un second test le 7e jour après l’arrivée au Nigéria dans un laboratoire agréé (les résultats sont généralement donnés en 48 heures).
Jusqu’au résultat de ce second test, le voyageur a l’obligation de se mettre en quarantaine, à son domicile ou à l’hôtel.
La quarantaine pourra prendre fin dès que le voyageur aura reçu le résultat négatif du second test effectué. Avant le départ, les passagers doivent s’enregistrer en ligne et prépayer leur second test PCR Covid-19 (test qui devra être effectué 7 jours après l’arrivée au Nigéria), sur le site du NCDC.

Ouganda : les touristes et les voyageurs en déplacement professionnel sont autorisés à entrer sur le territoire s’ils peuvent fournir un test PCR négatif de moins de 120 heures au départ de leur voyage. Ils seront à nouveau testés à leur arrivée en Ouganda s’ils proviennent des destinations suivantes : Etats-Unis, Royaume-Uni, Emirats Arabes Unis, Turquie, Afrique du Sud, Ethiopie, Kenya, Soudan du Sud et Tanzanie. Les voyageurs en provenance d’Inde ne sont pas autorisés à entrer sur le territoire Ougandais.

République Centrafricaine : Selon les dispositions du ministère centrafricain de la santé et de la population, tout voyageur arrivant en RCA doit présenter un test PCR négatif de moins de 72 heures, contrôler la température, compléter une fiche sanitaire portant mentions du pays de provenance, référence du vol, n° du siège, coordonnées exactes en RCA, lavage des mains) et respecter une quarantaine d’une durée de 14 jours à compter de la date d’entrée en RCA.

Rwanda : Les personnes entrant au Rwanda et en transit doivent disposer d’un test PCR négatif à la Covid-19 réalisé dans les 72 heures avant leur départ, les enfants accompagnés de moins de 5 ans sont dispensés de ce test. Elles doivent également remplir le formulaire de traçage des passagers (Passenger Locator Form) en ligne disponible sur le site des autorités rwandaises. À l’arrivée à l’aéroport international de Kigali, les personnes entrant au Rwanda et en transit (plus de 12 heures) sont de nouveau testées à l’aéroport (test PCR d’un coût de 60 USD). Elles doivent ensuite observer une quarantaine obligatoire de 24 heures, dans l’un des hôtels de cette liste dans l’attente des résultats de ce test.

Sénégal : Un test PCR Covid négatif datant de moins de cinq jours délivré par un laboratoire situé dans l’État où le passager a commencé le voyage est exigé à l’embarquement pour Dakar. Par précaution, il est recommandé de se munir d’un test PCR de moins de 72 heures.

Seychelles : Toute personne désirant se rendre aux Seychelles doit préalablement soumettre ses informations individuelles et les résultats de son test PCR sur une application dédiée à cet effet (Seychelles Island Travel Authorization ; démarche payante). Une autorisation lui sera transmise par mail, qu’il conviendra de présenter à l’embarquement.

Sierra Leone : Tous les voyageurs à destination de la Sierra Leone doivent présenter à l’embarquement et à l’arrivée un résultat de test PCR Covid négatif de moins 72 heures, un formulaire de santé dûment complété, une preuve de paiement pour les tests Covid qui seront pratiqués à l’arrivée. À l’arrivée, tous les passagers sont soumis à la fois à un test PCR Covid classique et à un test à diagnostic rapide (TDR). Les passagers dont le résultat à ce dernier test sera négatif seront laissés libres de leurs mouvements dans l’attente du résultat du test PCR, les autres seront confinés à leurs frais dans l’attente du résultat du test PCR. Les passagers dont le test PCR sera positif seront contactés par les autorités sanitaires pour une prise en charge dans un centre de traitement. Les passagers ayant voyagé sur des sièges à proximité des cas testés positifs seront également contactés pour une mise en quarantaine à domicile et un suivi sanitaire.

Soudan : Pour l’entrée sur le territoire soudanais, il est nécessaire de produire le résultat négatif d’un test PCR, rédigé en arabe ou en anglais, effectué dans un délai inférieur à 72 heures.En l’absence de ce test, les passagers ne sont donc pas autorisés à embarquer par les compagnies aériennes.

Soudan du Sud : Pour entrer sur le territoire sud-soudanais, un test négatif COVID-19 réalisé moins de 72 heures avant l’arrivée est exigé. Les compagnies aériennes refusent d’embarquer les personnes qui ne sont pas en possession d’un test valide.

Somalie Les voyageurs entrant en Somalie doivent être en mesure de présenter un certificat de moins de 96 heures indiquant qu’ils ont été testés négatifs à la COVID-19. Au Somaliland, les passagers entrant sont soumis à quarantaine dans un établissement désigné par les autorités locales à leurs frais, sauf s’ils sont en mesure de présenter un test négatif effectué moins de 96 heures avant l’embarquement.

Tanzanie : Tous les voyageurs arrivant en Tanzanie doivent fournir un certificat de test PCR négatif de moins de 72 heures. Ils doivent également compléter un formulaire en ligne concernant leur situation médicale 24 heures avant leur arrivée sur le territoire tanzanien, sur le site du Ministère de la santé : https://afyamsafiri.moh.go.tz/ (disponible en anglais et swahili uniquement). Tous les voyageurs arrivant en Tanzanie sont soumis à un dépistage de la COVID-19, comprenant un test rapide à leur frais.

Tchad Au Tchad les autorités ont décidé que pour les séjours d’une durée supérieure à 7 jours, il faut obligatoirement présenter une attestation de test PCR négatif à la COVID-19 de moins de 72 heures à l’arrivée sur le territoire tchadien. Un Confinement à domicile d’une durée de 7 jours, et réalisation d’un second test PCR au 7e jour. Pour les séjours d’une durée inférieure à 7 jours, il faut présenter une attestation de test PCR négatif à la COVID-19 de moins de 72 heures à l’arrivée sur le territoire tchadien et signaler ses lieux de résidence et ses contacts locaux.

Togo : Tous les passagers souhaitant se rendre au Togo doivent effectuer un test PCR Covid-19 dans les 7 jours avant leur départ, et obtenir un résultat négatif. Au moins 24 heures avant leur départ, les passagers doivent remplir un formulaire de déclaration de santé et d’immigration sur le site https://voyage.gouv.tg. Une fois arrivés à Lomé, les passagers sont soumis à un second test PCR Covid-19 pratiqué au sein d’un laboratoire dédié à l’aéroport. Les passagers en transit à l’aéroport de Lomé sont dispensés du test s’ils restent en zone internationale. Les passagers doivent montrer, à leur arrivée à l’aéroport de Lomé, qu’ils ont installé l’application mobile de traçage « TOGO SAFE ». Ils sont ensuite tenus d’attendre le résultat du second test en auto-confinement à l’adresse indiquée dans l’application « TOGO SAFE ».

Tunisie : A partir du 1er juillet 2021, les voyageurs de plus de 12 ans non vaccinés entrant en Tunisie doivent présenter un test PCR négatif à la Covid-19, réalisé moins de 72 heures avant le premier embarquement, s’engager sur l’honneur à respecter un auto-isolement de sept jours à partir de leur arrivée en Tunisie. Ils doivent également remplir avant l’embarquement les informations obligatoires demandées sur ce site puis imprimer et signer les deux documents générés par l’application : la fiche sanitaire et la fiche d’engagement qui seront remises aux services sanitaires tunisiens à l’arrivée. Il est recommandé d’indiquer un numéro de téléphone tunisien (par exemple celui de la personne qui vous héberge ou de l’hôtel) pour valider la production de ces documents. Les voyageurs vaccinés (ayant reçu leurs deux doses pour les vaccins à deux injections, une dose pour les vaccins ne nécessitant qu’une seule injection, et les personnes qui ont reçu une dose de vaccin après avoir été contaminés) sont tenus de présenter un test PCR négatif à la Covid-19, réalisé moins de 72 heures avant le premier embarquement.

Zambie : Tous les passagers arrivant en Zambie doivent remplir un questionnaire médical, à l’issue du vol les acheminant vers la Zambie, sont soumis après l’atterrissage à un contrôle de leur température par thermoscan et doivent présenter un test PCR négatif datant de moins de 72 heures avant l’arrivée en Zambie.

Zimbabwe : Les voyageurs détenteurs d’un test PCR négatif de moins de 48 heures et ne présentant aucun symptôme de la Covid-19 doivent effectuer une quarantaine de 10 jours, à domicile pour les résidents et à l’hôtel pour les non-résidents et touristes. Les voyageurs (résidents et non-résidents) n’étant pas en possession d’un test PCR négatif de moins de 48 heures, de même que ceux présentant des symptômes de la Covid-19 (munis ou non d’un test PCR négatif), sont placés en quarantaine pour 10 jours dans un hôtel ou centre de quarantaine dédié à leurs frais.

François Berland

 

Autres articles de voyage

Comparez les prix des vols

Agenda Voyage

Artiste voyageur

Philippe Bichon

Philippe aime découvrir le monde un crayon à la main. Au fur à mesure de ses errances solitaires,...

» Lire la suite

Livre du mois

Salaam Palestine

Fin 2009, Véronique Massenot (romancière), Bruno Pilorget (dessinateur) et Marc Abel (photographe...

» Lire la suite