Sauve ton hôtel et tes vacances
Publié le 18/06/2020
 

Le Groupe Machefert a lancé le 7 mai la plate-forme « Sauve ton hôtel » pour faire face à la crise du Covid-19. Plus de 130 hôteliers ont répondu à l’appel pour s’affranchir des grands majors du net pour proposer des séjours en France aux clients en ligne directe.

Comment se relever de l’ampleur de la crise du Covid-19 ? Cette question, tous les acteurs de l’économie se la posent encore, plus d'un mois après le déconfinement. Les actions se multiplient pour permettre de retrouver une vie normale. Les acteurs du tourisme ne dérogent pas à la règle. Si durant le confinement quelques hôtels ont ouvert, faisant jouer l’esprit de solidarité envers le personnel soignant ou de professions nécessitant une poursuite d’activité, d’autres ont dû fermer. La porte s’est ainsi refermée sur un domaine économique d’importance en France.

Avec plus de 80 millions de touristes chaque année fréquentant l’Hexagone, il faut reconnaître que la pilule est dure à avaler pour l’industrie hôtelière durement frappée par la pandémie et son impact. Loin de se lamenter sur leur sort les professionnels ont retroussé leurs manches pour retrouver des idées et de l’allant juste avant l’été. C’est ainsi qu’est née le 7 mai dernier, la plate-forme « Sauve ton Hôtel » imaginée par la famille Machefert, propriétaire de 22 établissements en France. Le site a réussi à fédérer plus de 130 hôtels indépendants dans le but proposer des offres tarifaires avantageuses aux clients souhaitant séjourner dans l’un des hôtels partenaires de l’opération.

« Une offre qui attend que la demande sorte »

L’objectif est simple : rattraper une clientèle qui s’est retrouvée dans l’obligation soit d’annuler ou de reporter un séjour durant la période de confinement et de lui permettre de consommer du tourisme localement. « Consommer sa région, consommer un tourisme local, c’est ce que souhaite faire Sauve ton Hôtel. Par la force des choses, il y a une demande de consommation locale et française et vous avez en face une offre qui attend que la demande sorte. Cette plate-forme c’est une rencontre très saine entre l’offre et la demande, le tout de manière solidaire, 100% désintermédiée et 100% flexibles », explique Kevin Machefert, directeur général adjoint du Groupe Machefert. Ces offres sont repensées spécialement avec les consignes sanitaires et s’adressent directement aux clients sans passer par un intermédiaire. Le site est mis régulièrement à jour pour éditer les activités disponibles avec la possibilité de discuter en direct avec les hôteliers. Pensée dans un but de solidarité active entre les professionnels indépendants du secteur, cette initiative va bien au-delà. Les visiteurs peuvent ainsi contribuer au redémarrage de l’industrie hôtelière française mise à mal par les mesures de confinement.

L’hôtellerie mondiale, et française en particulier, a été fortement fragilisée par l’impact épidémique et des mesures prises. Il faut donc palier à l’énorme perte engendrée. En créant et en adhérant à ce concept les hôteliers veulent apporter aux clients une nouvelle manière de voir l’hôtellerie, capable de s’affranchir des grandes plates-formes telles que Booking pour proposer des tarifs attractifs en vue de séjourner dans différentes régions françaises. Le nom de ce concept est évidemment très explicite. La famille Machefert assume pleinement cette plaidoirie devant la population en l'enjoignant de fréquenter les hôtels cet été afin de retrouver une activité pérenne et pourquoi capter une nouvelle clientèle. Si ces derniers ont pu par le passé déserter l’hôtellerie, ils sont donc appelés à changer leur mode de consommation estival dans un effort de consolidation et de solidarité nationale.

« On pense qu’il y aura un vrai retour vers le local à l’échelle française »

Si l’idée paraît simpliste au premier regard, elle renferme bien plus qu’un concept saugrenu au regard d’une situation économique fragile. Les conséquences de la crise sanitaire engendre malgré tout du positif. En effet, les frontières avec certains pays ne sont pas prêtes d’être rouvertes dans l’immédiat, c’est donc vers des vacances de proximité que les Français se tournent cette année. Ce qui a pour but de réjouir les professionnels du tourisme qui cherchent alors de nouveaux moyens de séduire cette clientèle désireuse de rester dans le pays. « Nous sommes dans une première phase de refonte complète des fondamentaux de l’hôtellerie, où très clairement on ne pourrait plus compter sur des segments d’émetteurs lointains. On pense qu’il y aura un vrai retour vers le local à l’échelle française et le faire en circuit court. Les hôteliers vont devoir composer avec peu de segments : business et circuits courts, et un peu de tourisme d’escale. Cette phase va durer six mois, au pire douze mois, cela pourrait coïncider avec la découverte d’un vaccin », reconnaît Kevin Machefert.

« Sauve ton hôtel » se pose donc comme une alternative. Le Groupe Machefert s’appuie donc sur ce principe pour faire confiance aux clients afin qu’ils reviennent dans les établissements touristiques et notamment ceux ayant répondu à leur appel de sauvegarde de l’hôtellerie. « On sera renforcé, on sait que l’on sortira grandi de cette crise par le haut », espère Kevin Machefert. Réponse dans quelques mois à l’heure du bilan quand la crise sera derrière l’industrie hôtelière.

 

Autres articles de voyage

  • Article rédigé le 24/07/2013À la rentrée, partez en vacances après tout le monde

    Pas  adepte des vacances en juillet- août ? Aucune envie de vous battre avec votre voisin(e) de plage pour gagner le droit d’étendre votre serviette ? Vous avez passé l’été à travailler au ca...

    » Lire la suite
  • Article rédigé le 28/10/2006Atelier de création d'un carnet de voyage

    Nos trucs et astuces pour écrire un blog de voyage et toutes les infos pour le créer sur Uniterre. Des conseils pour réaliser son carnet de voyage et des interviews d'artistes voyageurs sont au rendez-vous p...

    » Lire la suite
  • Article rédigé le 29/12/2013Un tour du monde en image

    Découvrez cette vidéo incroyable ou le chanteur Nahko Bear d’origine amérindienne et son groupe Medicine for the People, enchante nos oreilles comme nos yeux avec cette chanson qui prône l’amo...

    » Lire la suite
  • Article rédigé le 15/05/2013Les vélos en libre-service dans le monde

    Les vélos en libre-service roulent de plus en plus dans les grandes villes du monde. Ils ont un côté pratique et écolo, en plus de nous garder en forme et de représenter une autre manière de découvrir et...

    » Lire la suite
  • Article rédigé le 20/02/2009Didier Brot

    Ingénieur, passionné par l’aquarelle qu’il pratique depuis toujours, il décide de se consacrer à sa passion de façon professionnelle.

    » Lire la suite

Comparez les prix des vols

Agenda Voyage

Artiste voyageur

Philippe Bichon

Philippe aime découvrir le monde un crayon à la main. Au fur à mesure de ses errances solitaires,...

» Lire la suite

Livre du mois

Salaam Palestine

Fin 2009, Véronique Massenot (romancière), Bruno Pilorget (dessinateur) et Marc Abel (photographe...

» Lire la suite