Les trains de nuit font leur grand retour en Europe
Publié le 12/01/2021
 

Dès la fin de l’année, les trains de nuit vont faire leur retour pour des trajets transfrontaliers après la signature d’un accord entre quatre compagnies ferroviaires (autrichienne, allemande, suisse et française).

L’escapade européenne à portée de rails est une évidence pour s’offrir un voyage d’exception. Certaines lignes sont mythiques, entrées au patrimoine du chemin de fer, elles ont un côté bucolique, léger et dépaysant. On regarde par le fenêtre à la recherche d’un paysage différent, se prendre à rêver en voyant des lieux différents pour de nombreuses personnes voyageant à travers le rail. C’est un moyen d’arriver l’esprit libre à sa destination même de nuit. Et pourtant à partir de 2016 les voyageurs ont progressivement perdu ce mode de transport de nuit avec les arrêts en Europe de nombreuses lignes. Parents pauvres et victimes d’une concurrence très importante ils n’ont cependant pas dit leur dernier mot et s’apprêtent à faire le retour.

Quatre compagnies européennes ont annoncé la création de six grandes lignes traversant les frontières. Il sera désormais possible dès décembre 2021 de parcourir une partie de l’Europe de nuit : Allemagne, France, Suisse et Autriche. Un partenariat signé en décembre dernier laissera l’Österreichische Bundesbahnen (OBB) exploiter ces nouvelles lignes. Limitée dans un premier temps au centre de l’Europe, la nouvelle carte va s’étoffer au fur et à mesure pour obtenir un maillage européen plus important.

Les six lignes bientôt qui seront créées :

Décembre 2021 : Vienne-Munich-Paris 

Décembre 2021 : Zurich-Cologne-Amsterdam 

Décembre 2022 : Zurich-Milan-Rome 

Décembre 2023 : Berlin-Paris 

Décembre 2023 : Berlin-Bruxelles

Décembre 2024 : Zurich-Barcelone.

Pour voyager il faudra débourser 30 euros pour un siège, 100 euros pour une couchette et 170 euros pour une cabine. Le coût de l’opération est estimé à 500 millions pour la création de nouveaux trains et pour adapter les lignes. Depuis la Suède il sera également possible de voyager de nuit entre Stockholm et Hambourg et entre Malmö et Bruxelles. En France la SNCF relance deux nouvelles lignes de nuit entre Paris et Nice et entre Paris et Tarbes. Un retour qui fait le bonheur des élus locaux qui voient évidemment d’un bon œil ces nouvelles lignes. Pour les économies locales, ces trains sont de sérieux atouts pour attirer entreprises et travailleurs. Ce désenclavement, si nécessaire, permet une ouverture des territoires avec la capitale. En France seules les lignes reliant Briançon et Rodez avec Paris sont encore existantes.

Ces retours offrent une vraie possibilité de relier les centres-villes entre eux, d’économiser une nuit d’hôtel en dormant dans le train et de profiter de sa journée. Toutes ces réouvertures témoignent d’un bouleversement des mentalités au sein des nations européennes. Vraie conscience écologique ou effet de masse ? Les voyageurs sont de plus en plus nombreux à souhaiter avoir un impact plus neutre sur la planète en stoppant les déplacements en avion pour se tourner vers le train. Ces volontés seront-elles en adéquation avec la réalité, seuls les actes des voyageurs pourront nous le dire.

 

 

Autres articles de voyage

Comparez les prix des vols

Agenda Voyage

Artiste voyageur

Philippe Bichon

Philippe aime découvrir le monde un crayon à la main. Au fur à mesure de ses errances solitaires,...

» Lire la suite

Livre du mois

Salaam Palestine

Fin 2009, Véronique Massenot (romancière), Bruno Pilorget (dessinateur) et Marc Abel (photographe...

» Lire la suite