Les compagnies aériennes expérimentent des applications numériques pour les tests covid
Publié le 09/03/2021
 

Plusieurs compagnies aériennes testent sous la forme d’applications mobiles la validité des tests PCR.

Pour faciliter une reprise optimale du trafic et en finir avec les test PCR papier, les compagnies aériennes tentent de trouver des solutions en adéquation avec les conditions sanitaires. C’est ainsi que plusieurs d’entre-elles commencent à adopter des solutions digitales sur les mobiles. Air France, French Bee, et Air Caraïbes, Corsair ont choisi de tester à titre expérimental et sur la base du volontariat l’« ICC AOKpass » sur leurs vols en direction de l’Outre-mer (La Réunion, Tahiti, Guadeloupe, Guyane, Martinique)Air France a choisi de tester le système à partir du 11 mars pour une durée de quatre semaines au départ de l’aéroport de Roissy-Charles-de-Gaulle à destination de Pointe-à-Pitre en Guadeloupe et Fort-de-France en Martinique.

Sous la forme d’un QR code

Ce dispositif, développé en concordance avec la Chambre de Commerce Internationale (ICC), International SOS et le groupe SGS, permet d’enregistrer les résultats d’un test covid dans un environnement sécurisé à condition de l’avoir réalisé dans un laboratoire partenaire des groupes Cerballiance et Biogroup. En arrivant à l’aéroport il faudra alors présenter son smartphone avec un QR code généré pour l’occasion et qui sera scanné au moment d’embarquer. Aucune donnée personnelle n’est transmise, seul le test est disponible sur le QR code.

Si les compagnies françaises ont sélectionné ce pass, il existe un autre dispositif identique, le « Travel Pass », développé par l’Association internationale du transport aérien (IATA). Singapore Airline va l’expérimenter du 15 au 28 mars entre la cité-Etat et Londres avec des passagers dont le smartphone est sous IOS (Apple). Air New Zealand et Emirates vont également participer aux tests du Travel Pass. Tout comme l’ICC AOKpass, le mécanisme de vérification de l’IATA permet au voyageur-testeur de réserver un test RT-PCR dans une clinique et reçoit sur son smartphone les résultats lui permettant de voyager.

Lutter contre la fraude aux faux tests

En adoptant ce dispositif, si le but est évidemment de redonner confiance aux passagers après une année 2020 catastrophique pour le transport aérien (-85 % de vols), les compagnies aériennes veulent aussi lutter contre la fraude aux faux test PCR négatifs. Les applications garantissent aux compagnies que la personne qui se présente à l’embarquement a bien effectué son test dans un réseau de laboratoire agréé. Ce moyen de contrôle pourrait bientôt s’étendre aux données vaccinales mais en France la CNIL veille pour éviter la transmission des données personnelles des voyageurs.

A travers l’ICC AOKpass et le Travel Pass, les compagnies aériennes poussent les états à légiférer sur la mise en place d’un passeport sanitaire et vaccinal très rapidement avec les vacances estivales, et les nombreux déplacement générés pour l’occasion, en point de mire. 

 

Autres articles de voyage

Comparez les prix des vols

Agenda Voyage

Artiste voyageur

Philippe Bichon

Philippe aime découvrir le monde un crayon à la main. Au fur à mesure de ses errances solitaires,...

» Lire la suite

Livre du mois

Salaam Palestine

Fin 2009, Véronique Massenot (romancière), Bruno Pilorget (dessinateur) et Marc Abel (photographe...

» Lire la suite