• »
  • Uniterre.com
  • »
  • »
  • »
  • Le secrétaire d'État au tourisme incite les Français à conserver leurs réservations pour les vacances d'hiver
Le secrétaire d'État au tourisme incite les Français à conserver leurs réservations pour les vacances d'hiver
Publié le 08/01/2021
 

Ce matin sur BFM TV, Jean-Baptiste Lemoyne le secrétaire d’État au tourisme a incité les Français, ayant déjà réservé leur séjour en février pour les vacances d’hiver, à ne pas les annuler

Les vacances de Noël à peine terminées, il faut déjà penser à celle d’hiver en février et mars. L’échéance avance à grands pas et les professionnels du tourisme sont sur la brèche en permanence. Ils scrutent les annonces du gouvernement avec une attention toute particulière. Si hier celles de Jean Castex ont accouché sur de très mineurs changements, tous se préparent à l’éventualité d’une annulation étant donné les chiffres de propagation du virus encore très élevés dans le pays. Pour le moment le gouvernement ne répond pas et se contente de renvoyer au 20 janvier dans l’attente des résultats des fêtes de fin d’année.

Malgré ce rendez-vous de l’exécutif français, ce matin sur BFM TV, Jean-Baptiste Lemoyne, le secrétaire d’État en charge du tourisme a incité « les Français, les futurs vacanciers qui ont déjà fait leurs réservations, à les conserver ». Il a ensuite souligné les promesses des instances professionnelles représentant les hôteliers et les résidences de tourisme. « Ils se sont engagés à ce que les annulations puissent se faire plus tard, sans frais, sans pénalité pour que les Français les conservent et puissent voir ce qui va se passer le 20 janvier et avisent. Je crois que c’est un signal envoyé aux professionnels de confiance et vice-versa, de confiance des professionnels envers leurs clients », signale-t-il


« les professionnels font des conditions commerciales très flexibles et très souples »


Le secrétaire d’État a tenté de rassurer les Français en ajoutant que « les professionnels font des conditions commerciales très flexibles et très souples, c'est valable aussi dans les transports avec la SNCF et Air France par exemple, je pense que les gens peuvent regarder, se renseigner, poser des options, des réservations. Ils auront cette faculté, le cas échéant, de revenir dessus si la situation ne s'améliore pas ». Le secrétaire d’État s’appuie donc sur ce blanc seing des professionnels du tourisme mais insiste tout de même sur le fait qu’il faut attendre le 20 janvier « pour pouvoir finaliser tout cela ».

L’attente est bien longue pour les professionnels d'un secteur déjà durement touché par la crise. Les stations de sports d’hiver sont ouvertes mais pas les remontées mécaniques, outil pourtant précieux dans l’apport de touristes en quête de sensations fortes sur les pistes des domaines skiables. L’angoisse domine fortement et ces diiférentes interventions ne font que renforcer le sentiment d’une saison blanche. L’avenir des stations de ski est désormais menacé si les remontées restent désespéramment bouclées. Le mois de février représente pour le secteur 40 % du chiffre d’affaires sur la saison. Sur la période de Noël la perte s’élève même pour l’ensemble de la filière à 1,5 milliard d’euros.

Et ce n’est pas l’atermoiement sur la campagne de vaccination qui risque d’améliorer la situation. Avec seulement 7000 personnes vaccinées jeudi soir, le pays est à la traîne malgré les annonces du gouvernement sur l’accélération du processus. La campagne grand public ne débutera qu’à la fin du printemps. Plusieurs semaines après ce mois de février si important pour le secteur de la montagne. Pour rappel les vacances commencent à partir du 6 février pour les habitants de la zone A et s’étalent jusqu’au 8 mars pour ceux de la Zone B. les habitants de la zone C seront en vacances le 13 février.

 

Autres articles de voyage

Comparez les prix des vols

Agenda Voyage

Artiste voyageur

Philippe Bichon

Philippe aime découvrir le monde un crayon à la main. Au fur à mesure de ses errances solitaires,...

» Lire la suite

Livre du mois

Salaam Palestine

Fin 2009, Véronique Massenot (romancière), Bruno Pilorget (dessinateur) et Marc Abel (photographe...

» Lire la suite