Le Premier ministre milite pour un isolement de 7 jours pour les Français partis skier à l 'étranger
Publié le 02/12/2020
 

Jean Castex, le Premier ministre a déclaré ce matin qu’il envisage d’imposer un isolement de sept jours pour les personnes revenant d’un séjour au ski à l’étranger.

Hier, Dans la journée, le président de la République a annoncé que « des mesures restrictives et dissuasives » seraient prises pour empêcher les Français d'aller skier à l'étranger, notamment en Suisse, à Noël alors que les remontées mécaniques ne fonctionneront pas en France. Ce matin sur RMC/BFM TV, Jean Castex le Premier a assuré le service après-vente d’Emmanuel Macron en révélant la nature des mesures restrictives qui seront prises.

Une quarantaine serait instaurée pour les personnes revenant de leur séjour ski à l’étranger. Des contrôles aléatoires pourraient être organisés aux frontières. Les préfets des départements limitrophes à l’Espagne et la Suisse auront la possibilité d'imposer un isolement de 7 jours pour les Français revenant de leur séjour ski dans un de ces deux pays. Sur un ton moralisateur, face à Jean-Jacques-Bourdin, il affirme sans sourciller que « la conclusion à en tirer, c’est que je ne vais pas en Suisse ».

 

« On voit bien que c’est une zone à risques, qui pourrait nous rappeler un peu ce qui s’est passé cet été »

En maintenant fermer les remontées mécaniques, l’État français s’attend peut-être à voir débarquer des hordes de skieurs vers l’Espagne et la France. Sur le plateau de RMC/BFMTV,Jean Castex s’est plaint qu’ « à côté, en Suisse et en Espagne, alors même qu’ils ont des indices sanitaires plus dégradés que les nôtres, ils ouvrent ». Le chef du gouvernement se veut dans « la prévention », en martelant ce discours autoritaire. « On voit bien que c’est une zone à risques, qui pourrait nous rappeler un peu ce qui s’est passé cet été », poursuit-il.

En grossissant le trait, Jean Castex va à l’encontre de ses propres déclarations énoncées la semaine dernière sur la possibilité des Français de partir sans problème à l’étranger à Noël. Dans ce dossier, le gouvernement français fait face aux oppositions des nations européennes qui n’ont pas toutes adopté la même ligne de conduite pour empêcher le fonctionnement des remontées mécaniques. L’Allemagne, l’Italie et la France ont une position dure alors que l’Espagne, la Suisse et l’Autriche sont plus souples sur la pratique du ski alpin à Noël.

Professionnels du tourisme, gérants de remontées mécaniques, maires sont tous évidemment dans l’expectative sur l’ouverture prochaine de ces remontées mécaniques. Si leur ouverture est prévue le 20 janvier prochain, une réunion est prévue avec les différents acteurs de la montagne pour affiner leur réouverture et le devenir des activités autorisées à Noël dans les stations de sports d’hiver.

 

Autres articles de voyage

Comparez les prix des vols

Agenda Voyage

Artiste voyageur

Philippe Bichon

Philippe aime découvrir le monde un crayon à la main. Au fur à mesure de ses errances solitaires,...

» Lire la suite

Livre du mois

Salaam Palestine

Fin 2009, Véronique Massenot (romancière), Bruno Pilorget (dessinateur) et Marc Abel (photographe...

» Lire la suite