Le département des Pyrénées-Atlantiques travaille sur son nouveau schéma directeur du tourisme
Publié le 18/05/2021
 

Avec l’aide d’un cabinet spécialisé, l'Agence d'attractivité et de Développement Touristiques (AaDT) des Pyrénées-Atlantiques va réaliser le prochain schéma directeur du tourisme du département en intégrant les nouvelles attentes des visiteurs et autour d'actions plus durables.

Alors que le G20 est entré dans une phase de réflexion sur la mise en place d’un tourisme plus vert et durable au niveau mondial, la période covid-19 oblige également les responsables politiques au niveau local à recentrer et repenser leurs idées sur le secteur. Au niveau du département des Pyrénées-Atlantiques, les élus sont engagés dans une phase active afin de lancer le nouveau schéma directeur pour la période 2022-2027. Le dernier étant arrivé à échéance. 

Prendre en compte les nouvelles attentes des visiteurs

Le Conseil Départemental souhaite intégrer « la relance économique au cœur de ce schéma » tout « en construisant une vision collective de ce qui doit être le tourisme en Pyrénées-Atlantiques à moyen terme en tenant compte notamment des nouvelles attentes et pratiques de la clientèle mais aussi en intégrant la notion d'un tourisme de proximité plus local ». Le département en confie le pilotage à l'Agence d'attractivité et de Développement Touristiques (AaDT) des Pyrénées-Atlantiques qui sera accompagnée par Pro Tourisme, un bureau d’étude chargé d’apporter une analyse extérieure.

Pour les Pyrénées-Atlantiques la création de ce nouveau schéma directeur est nécessaire puisque les retombées économiques sur le territoire sont très importantes. De l'ordre de 2 milliards d’euros encaissés chaque année (hors période de pandémie) par le secteur touristique. Cela représente 10 % du PIB départemental. Une manne financière colossale non négligeable qui amène les élus à réfléchir sur l'avenir du tourisme dans le département. Le but est de mettre en œuvre une politique rapide et efficace avec « la définition d’actions à très court terme pour soutenir la relance et l’activité des entreprises », souligne le département sur son site internet. Leur situation économique fait l’objet d’une surveillance toute particulière dans l’élaboration de ce nouveau document.

Trois phases pour élaborer ce nouveau schéma

Celui-ci doit prendre en compte l’impact des activités humaines sur l’environnement et le climat. Blotti entre la montagne, l’océan et les terres rurales, le 64 est un territoire particulier de par sa géographie. Soumis à des aléas climatiques, dont la pluviométrie est la plus importante en France, à un afflux de plus en plus important de visiteurs durant la période estivale et une érosion du littoral qui poussent les élus à se poser des questions sur l'orientation touristique à mener. Entre Béarn et Pays Basque, l’AaDT devra trouver la bonne formule pour répartir les touristes sur l’ensemble du département dans une refonte des flux afin d'éviter d'être dans un phénomène de surtourisme. Notamment sur la Côte Basque qui connaît l'été des pics vertigineux de fréquentation engendrant de nombreux problèmes de stationnements, de surpopulation et de dégâts environnementaux en montagne et sur les plages. « Aussi, face à la situation de crise et au développement des compétences des collectivités locales (Communautés de communes et d'agglomérations, stations classées), le schéma intégrera une forte dimension départementale pour à la fois faciliter la coordination des interventions et activer des leviers à vocation économique », reconnaît le département.

Trois phases ont été définies pour élaborer ce document. D’avril à juin, l’AaDT va mener des enquêtes, entretiens, réunions pour écouter, échanger afin d'établir un état des lieux. Un site internet spécifique va permettre de réaliser une enquête auprès des socioprofessionnels et des entreprises du secteur dans le but de recueillir leurs doléances sur ce sujet. De juin à août, place à des visites terrain, à la définition des enjeux et des orientations pour l’avenir. Et de septembre à octobre, l’agence d’attractivité passera par la phase d’élaboration du plan d’actions opérationnel.

 

Autres articles de voyage

Comparez les prix des vols

Agenda Voyage

Artiste voyageur

Philippe Bichon

Philippe aime découvrir le monde un crayon à la main. Au fur à mesure de ses errances solitaires,...

» Lire la suite

Livre du mois

Salaam Palestine

Fin 2009, Véronique Massenot (romancière), Bruno Pilorget (dessinateur) et Marc Abel (photographe...

» Lire la suite