Le 24 octobre, les châteaux vont s'illuminer pour la seconde fois
Publié le 20/10/2020
 

Ce samedi 24 octobre, partout en France, de nombreux châteaux vont ouvrir leurs portes pour la seconde «  Nuit des Châteaux » organisée par la start-up Dartagnans.

Depuis des années, les journées européennes du patrimoine, qui se déroulent le 3e week-end de septembre, ont largement contribué à faire découvrir le patrimoine hexagonal et à perpétuer sa préservation. Des initiatives sont nées depuis pour faire perdurer en dehors de ces journées la sauvegarde d’un patrimoine qui peut-être malmené par les aléas climatiques, par l’abandon ou encore par le manque de moyen pour l’entretenir.

Dartagnans, une jeune start-up parisienne née il y a cinq ans entreprend elle aussi de son côté ce long travail. C’est ainsi que pour la seconde année, elle organise le 24 octobre 2020, « La Nuit des Châteaux ». Partout en France, des demeures d’exceptions que des rois, vicomtes ou encore ducs ont fait construire et habités s’ouvrent pour des visites nocturnes exceptionnelles. « Le pitch est simple, c’est de proposer d'ouvrir à une date précise sur quelques heures aux monuments qui souhaitent pour que le public puisse profiter d’une visite nocturne. La nuit c’est encore plus impressionnant. C’est un autre spectacle », précise Romain Delaume, cofondateur de Dartagnans.

 

L’argent récolté ira à la préservation des monuments

A la lueur des bougies, des chandeliers ou des flambeaux, une centaine de châteaux va offrir un moment d'exception aux visiteurs d’un soir. Si cette opus est un rendez-vous très jeune, les créateurs peuvent s’enorgueillir d’avoir attrapé dans leur besace les châteaux de Chenonceau et de Villandry deux lieux particulièrement visités et appréciés dans la région Centre-Val-de-Loire et qui servent de tête d’affiche pour encadrer les autres monuments et amener plus de monde encore.

Des châteaux médiévaux à ceux de la renaissance, c’est tout un pan de l’histoire de France qui va donc s’ouvrir de nuit pour faire découvrir le patrimoine d’une manière différente. Si cette soirée s’adresse aux châteaux, elle n’en reste pas moins ouverte aux abbayes et autres demeures d’exception. En effet l’abbaye du Moutiers Saint Jean en Côte d’Or ouvre ses portes ce samedi ainsi que la Maison Louis XIV de Saint-Jean-de-Luz en Pyrénées-Atlantiques où séjourna le Roi Soleil pour son mariage avec Marie-Thérèse d’Autriche le 9 juin 1660.

C’est une nouvelle date qui s’offre donc aux personnes souhaitant découvrir ces patrimoines d’exception. Les propriétaires des châteaux sont totalement libres sur la programmation des animations tels que des concerts, des illuminations, des spectacles vivants, des conférences sur l’histoire de ces édifices, ou encore des repas. 90 % des fonds récoltés pour l’opération d’un soir seront utilisés pour la préservation de ces monuments et iront directement dans leurs caisses. Le but de Dartagnans, à travers la création de cette soirée, est d’avoir une nouvelle date dans le calendrier pour récolter des fonds dans le but d’entretenir et de restaurer une partie de ce fragile patrimoine soumis à la rude épreuve du temps qui passe ou à l’abandon.

« Il y a un double intérêt. Pour les propriétaires, c’est de se creuser la tête sur une nocturne. En journée c’est assez classique. Tous les propriétaires qu’ils soient des professionnels du tourisme ou qui n’ouvrent jamais leur monument réfléchissent à la programmation, cela les amuse. Pour les visiteurs c’est se faire plaisir en vivant une soirée hors du commun, un peu hors du temps. Ils participent directement à la préservation du patrimoine. Les gens achetant un billet d’entrée sont des mécènes. Tout le monde y gagne. C’est une manière très ludique. Cela crée du lien », raconte Romain Delaume.

Cette manifestation s’adresse à tout le monde, du plus petit au plus grand mais aussi d’autres couches de la société comme les 20-30 ans qui n’ont pas l’habitude d’explorer les châteaux, et peut renvoyer à la rêverie d’un temps passé qui devient de plus en plus lointain au fil des années. C’est donc à travers le devoir de mémoire et la transmission d’une histoire patrimoniale marquant la France dans ses entrailles que cette soirée s’organise. Les propriétaires de petits monuments raconteront assurément histoires et anecdotes. Ces vieilles pierres, chargées d’histoire, se chargeront d'émerveiller les visiteurs d’un soir.

 

Dartagnans possède trois châteaux

Gravée dans le marbre ou dans la pierre, cette histoire coule dans les veines des créateurs de Dartagnans, qui en 2015, ont fait le choix de fonder cette start-up afin d’aider certains châteaux à sortir de la torpeur dans laquelle ils étaient profondément implantés. A l’abandon ou mal en point, le défis ne fait pas peur à cette jeune entreprise qui décide de se lancer dans l’aventure.

« Dartagnans a été créée en septembre 2015 avec comme idée de créer de la valeur ajoutée et de faire de gagner de l’argent aux monuments historiques afin qu’ils engagent des travaux de restauration, souligne Romain Delaume. On fait du financement participatif en accompagnant des propriétaires de monuments privés comme publics à collecter des dons sur internet auprès des utilisateurs français et étrangers ». C’est ainsi que 500 porteurs de projets ont été patronnés en cinq ans et 10 millions d’euros ont ainsi été récoltés. Le château de Vaux-le-Vicomte a pu être aidé dans un projet de rénovation.

Après cinq années d’existence on peut affirmer sans vraiment de problème que le challenge est réussi, mais pourquoi s’arrêter en si bon chemin quand on peut continuer de bâtir des fondations solides et pérennes. Le postulat de départ a donc largement dépassé les attentes, l’entreprise s’est mise à grandir et a pu acheter collectivement deux châteaux grâce au soutien de nombreux financeurs connus ou anonymes.

« A force d’aider les propriétaires de monuments historiques, on voulait avoir le nôtre chez Dartagnans. Mais étant beaucoup trop petits, nous n’avions ni les finances, ni les bilans pour aller voir une banque. Nous nous sommes dit pourquoi pas demander à notre communauté de donner pour qu'ils deviennent actionnaires d’une société que l’on se proposerait de créer pour racheter un château en péril afin de le sauver », se souvient Romain Delaume.

L’opération a été un tel succès qu’en deux mois et demi, 2 millions d’euros ont été glanés auprès de 25 000 souscripteurs pour acheter le château de la Mothe Chandeniers dans la Vienne. L’aventure est en passe de devenir un vrai modèle pour permettre à ces bâtisses de retrouver une nouvelle jeunesse et un souffle nouveau. L’opération a donc été renouvelée deux fois permettant d’acquérir par la même opération les châteaux de l’Ebaupinay dans les Deux-Sèvres et le château de Vibrac en Charente en juillet dernier.

A Vibrac, un vaste plan expérimental de permaculture va être créé sur quatre hectares. L’objectif sera de commercialiser les fruits et légumes aux alentours en circuit court. Des travaux seront également engagés afin de redonner un peu d’éclat à la bâtisse qui est en ruine. Si Vibrac ne sera pas au programme de cette seconde édition, la Mothe-Chandeniers va proposer des animations autour d’Halloween et à l’Ebaupinay c’est un grand banquet médiéval qui sera mis en place. « On essaie, quand les gens viennent dans nos châteaux et tous les autres monuments qui font cette nuit, qu’ils posent le portable et qu’ils profitent de l’architecture et de la programmation qui est proposée », expose le cofondateur de l’entreprise organisatrice.

La start-up continue de jouer à fond cette carte de la restauration pour redonner de la brillance à ces édifices qui retournent ensuite dans le circuit touristique des monuments à visiter. Sur leur plateforme de réservation en ligne, les responsables de la société proposent donc à la vente, des billets pour visiter leurs deux premiers châteaux ainsi que ceux de partenaires. C’est un pari sacrément osé mais ô combien important pour cette jeune entreprise qui n’a pas finit de redonner vie à ces monuments historiques.

 

Pour aller plus loin : 

- Plus de renseignements sur la Nuit des Chateaux : https://www.nuitdeschateaux.com/ 

- Plus de renseignements sur les projets de Dartagnan : 
https://dartagnans.fr/

 

Autres articles de voyage

  • Article rédigé le 20/01/2021Dineyland Paris ne rouvrira pas avant le 2 avril

    Le contexte sanitaire oblige la direction de Disneyland Paris à différer l’ouverture du parc d’attraction au 2 avril prochain alors qu'elle était pourtant prévue originellement le 13 février.

    » Lire la suite
  • Article rédigé le 29/05/2013Les plus beaux paysages de films - Part I -

    Uniterre zoom sur ces paysages que l’on a vu dans des films et qui nous ont fait rêvé aux quatre coins du monde. Le décor d’un film fait aussi son charme, surtout quand il s’agit de grands...

    » Lire la suite
  • Article rédigé le 05/09/2013Les célèbres hôtels vus au cinéma

    Vous avez toujours rêvé de marcher sur les traces de Georges Clooney et de son équipe de braqueurs ? De boire un cocktail dans le casino de James Bond ? Ou de séjourner dans le célèbre Beverly Wilshire ...

    » Lire la suite
  • Article rédigé le 29/08/2013Destination la Jamaïque

    Si cette île des Caraïbes façonne des stars et des sportifs de légende, elle détient également des records de beauté : plages, montagnes, forêts et paysages à couper le souffle...

    » Lire la suite
  • Article rédigé le 27/08/2020Voyager en septembre, un très bon plan

    Partir en vacances en septembre, relève pour certains de l’acrobatie ou du funambulisme et pourtant il y a tout à gagner en voyageant après tout le monde loin de la foule et de l’agitation estiv...

    » Lire la suite

Comparez les prix des vols

Agenda Voyage

Artiste voyageur

Philippe Bichon

Philippe aime découvrir le monde un crayon à la main. Au fur à mesure de ses errances solitaires,...

» Lire la suite

Livre du mois

Salaam Palestine

Fin 2009, Véronique Massenot (romancière), Bruno Pilorget (dessinateur) et Marc Abel (photographe...

» Lire la suite