Georges Pernoud l'emblématique capitaine de Thalassa est décédé
Publié le 11/01/2021
 

Aux commandes de Thalassa pendant plus de quarante ans, Georges Pernoud est décédé à 73 ans d’une longue maladie a annoncé sa fille Fanny.

Le journaliste Georges Pernoud, est décédé à l’âge de 73 ans des suites d’une longue maladie a annoncé sa fille Fanny ce lundi 11 janvier. A la barre de l’émission Thalassa, le magazine de la mer, qu’il a créé en 1975 et animé de 1980 à 2017, l'infatigable globe-trotter a parcouru la planète à la recherche de portraits et de sujets en valorisant éternellement le monde de la mer. A partir de 1989, le succès de l’émission est tel que le capitaine Pernoud obtient une diffusion hebdomadaire le vendredi. L’émission préparée sur une péniche-studio en bord de Seine a fait le bonheur de millions de téléspectateurs en les amenant à découvrir des marins-pêcheurs, des portraits d’hommes et de femmes impliqués dans la valorisation des océans et des mers.

En 2004, Georges Pernoud et son équipe ont choisi d’innover en embarquant à bord d’une goélette pour un tour de France exceptionnel des ports où l’émission était diffusée en direct. Au fil des années, la concurrence se fait plus rude, de nouvelles chaînes font leur apparition sur le câble et le sattelite diluant ainsi les téléspectateurs d'une émission vieillissante. Le succès s’étiole au fil des années obligeant la direction de France Télévision à changer le rythme de l’émission à trois par semaine au lieu de quatre en l’alternant avec « Faut pas Rêver », l’autre magazine qu’il a créé. L’arrivée d’une nouvelle rédaction en chef et de nouvelles façons de réaliser ne permettent pas à l’émission de retrouver son lustre d’antan. Face à cette érosion latente du public, et la marginalisation de son émission au sein de la direction de France 3, Thalassa n'est plus que diffusée une fois par mois. En avril 2017, Georges Pernoud prend alors décision de claquer la porte d'un magazine marginalisé et méprisé par le paysage audiovisuel français. Deux ans après en 2019, le magazine est stoppé. Fanny Agostini la remplaçante de Georges Pernoud n'a pas réussi à faire oublier son créateur. Depuis novembre 2020, le magazine revient à l'antenne le dimanche après-midi après plusieurs mois d'arrêt avec cette fois Sabine Quindou, ex co-présentatrice de  « C'est pas Sorcier  », comme nouvelle présentatrice. 

« J’ai le sentiment d’avoir été un homme privilégié,

d’avoir eu beaucoup de chance »

Après 1704 numéros, le journaliste tire sa révérence avec une ultime émission tournée à Saint-Malo. « Ces 42 années passées à bord de Thalassa ont d’abord été pour moi un immense plaisir, celui de vous faire partager les beautés du monde maritime et les histoires d’hommes et de femmes qui vivent la mer au quotidien. J’ai le sentiment d’avoir été un homme privilégié, d’avoir eu beaucoup de chance », déclare-t-il en concluant ce dernier passage devant la caméra. Il ajoute que « cette aventure est aussi collective. Elle n’aurait pas pu se faire sans une véritable équipe de passionnés, qu’ils soient journalistes, réalisateurs, cameramans et tous ceux que vous ne voyez jamais et qui œuvrent en coulisses pour vous proposer les plus belles des émissions. Ce soir je tiens à les remercier tous ainsi que les dirigeants du service public qui ont cru en Thalassa ». Pour lui,« Thalassa n’aurait pas pu se faire non plus et surtout sans vous fidèles téléspectateurs en métropole, outre-mer et partout dans le monde alors je vous dis tout simplement merci. C’est avec une très grande émotion et de tout cœur que je vous souhaite à toutes et à tous bon vent ».

Homme de télévision s’il en est, Georges Pernoud, de FR3 devenu France 3, a fait connaître ce monde si particulier de la mer au grand public. Ses découvertes et ses portraits à travers ses reportages d’une grande qualité, ont permis d'aborder tous les thèmes avec un regard d’une tendresse infinie. Thalassa, proche de ces femmes et hommes liés à jamais à ce monde, a bouleversé le regard que nous pouvons leur porter. Aux premières loges d’un changement climatique désormais acté, Georges Pernoud a contribué à la prise de conscience écologique. A Saint-Malo les témoins de sa dernière émission ne s’y sont pas trompés en le remerciant chaleureusement pour ces 40 années passées à faire découvrir la planète. Indubitablement, il a contribué à faire évoluer les mentalités et amener la population à découvrir la Terre avec ses richesses et ses paysages si extraordinaires. Une ouverture au monde depuis son canapé qui a assurément construit la légende de ce très beau magazine et contribué à amener des vocations pour beaucoup de téléspectateurs en quête d'une certaine liberté.

 

 

Autres articles de voyage

Comparez les prix des vols

Agenda Voyage

Artiste voyageur

Philippe Bichon

Philippe aime découvrir le monde un crayon à la main. Au fur à mesure de ses errances solitaires,...

» Lire la suite

Livre du mois

Salaam Palestine

Fin 2009, Véronique Massenot (romancière), Bruno Pilorget (dessinateur) et Marc Abel (photographe...

» Lire la suite