Face à la pandémie, Costa Croisières adapte son programme hivernal
Publié le 04/11/2020
 

La pandémie de covid-19 oblige Costa Croisières à réadapter son programme pour cet hiver en supprimant certains voyages et en changeant d’autres. 

Dans le secteur du déplacement et du tourisme, l’aérien n’est pas le seul à souffrir des conséquences du virus. Celui des croisières, dont des clusters ont été détectés à la fin de l’hiver dernier, est éprouvé une nouvelle fois par cette épreuve pandémique mondiale. Des programmes réduits et des lieux non desservis et c’est tout un secteur qui tousse.

La seconde vague qui frappe durement le Vieux-Continent force Costa Croisières à s’adapter en revoyant son programme pour cet hiver. Si le Costa Smeralda continuera de sillonner l’Italie et ses côtes jusqu’à la fin février 2021, le bateau ne fera pas d’escale en France et en Espagne, comme c’était d’ordinaire prévu, où la reprise épidémique est trop importante pour s’y arrêter. C’est donc un programme 100% italien qui attend les croisiéristes. L’entreprise a décidé de ne pas effectuer ses croisières dans les Caraïbes qui paient elles aussi donc la poursuite épidémique dans certaines îles.

Pas de tour du monde 

Le Costa Favolosa, qui devait se rendre dans les Caraïbes, restera donc à quai jusqu’au 2 avril 2021 avec des mini-croisières méditerranéennes. Le Diadema ne démarrera ses croisières longues en Méditerranée qu’à partir du 6 avril 2021. Le Firenze, nouveau fleuron de l’entreprise en cours de finalisation sur les chantiers de Fincantieri, commencera son aventure sur les eaux qu’à partir du 28 février 2021 avec des escales en Espagne, en Italie et en France… si la situation sanitaire le permet.

Un programme de plus en plus allégé s’opère dans les bureaux de Costa Croisières où les responsables de l’entreprise s'arrachent les cheveux pour choisir quels pays ne peuvent plus être desservis temporairement. Cela fait évidemment des déçus qui ne pourront pas non plus effectuer un tour de monde puisque la société a choisi de pas mettre en route les turbines du Costa Delisioza. Les personnes qui devaient effectuer ce tour du monde ont la possibilité de l’effectuer en 2022. Cette pandémie étant tournante et impalpable, Costa Croisières est susceptible de l’alléger et de l’adapter encore une fois si la situation venait à se dégrader ici et là.

Cette retouche de son programme n’est pas la seule décision récente de l’entreprise puisque dans le courant du mois d’octobre, face à la situation sanitaire en France, Costa Croisières a décidé de stopper l’embarquement de Français jusqu’à la fin du mois de novembre. Pour imposer ce choix, le croisiériste se base sur le taux d’infection italien. Costa Croisières avait pourtant réactivé ses départs depuis l’Italie en septembre en embarquant jusqu’ici des Français. C’est donc un clap de fin temporaire pour les touristes hexagonaux souhaitant voyager sur les bateaux de Costa.

 

Autres articles de voyage

Comparez les prix des vols

Agenda Voyage

Artiste voyageur

Philippe Bichon

Philippe aime découvrir le monde un crayon à la main. Au fur à mesure de ses errances solitaires,...

» Lire la suite

Livre du mois

Salaam Palestine

Fin 2009, Véronique Massenot (romancière), Bruno Pilorget (dessinateur) et Marc Abel (photographe...

» Lire la suite