Disneyland Paris reporte la réouverture de ses deux parcs
Publié le 15/03/2021
 

Alors que le parc d’attractions devait rouvrir le 2 avril prochain, ses dirigeants ont décidé de repousser cette réouverture sans préciser quand le parc allait de nouveau recevoir des visiteurs.

Les reports et annulations n’en finissent plus de pleuvoir. Entre les événements sportifs se déroulant à huis clos, les manifestations culturelles reportées, il est compliqué de prévoir les choses tant la pandémie de covid-19 est active et fait planer le doute sur le maintien de nombreuses activités. Alors que Disneyland Paris devait rouvrir ses portes le 13 février, face à la propagation du virus, ses dirigeants se reportaient au 2 avril. Mais face à l’intensification du virus en Ile de France, Disneyland Paris vient de communiquer que le parc d’attractions ne rouvrira pas comme prévu le 2 avril prochain. Aucune date de reprise n’est annoncée dans l’immédiat.

Des investissements revus à la baisse

Sur son site internet, l’entreprise de divertissement explique que « nous restons optimistes quant à notre réouverture prochaine et nous vous tiendrons informés dès que possible sur notre site Internet ». Les personnes ayant réservé leurs billets pour la réouverture au 2 avril et les jours suivants pourront décaler ou annuler leurs réservations sur le site internet de Disneyland. Dans leur communiqué, les dirigeants du parc d’attraction demandent de « la compréhension » et se disent « impatient » d’accueillir à nouveau les visiteurs. Exit donc les vacances de Printemps. Ce nouveau contre-temps va forcément impacter les finances de la société déjà bien mises à mal après la fermeture entre le 13 mars et le 15 juillet 2020 et depuis le 30 octobre 2020 où les attractions sont à l’arrêt total.

En attendant, dans les allées des deux parcs, les équipes s’affairent afin d’ouvrir dans les meilleurs délais en offrant un lifting aux attractions et aux bâtiments où des travaux sont en train d'être réalisés. Mais avec la crise sanitaire doublée d’une crise économique, les investissements sont revus à la baisse alors que se profile pourtant en 2022 les 30 ans du parc à thème le plus visité en Europe. World Disney Company imaginait en 2018, investir près de 2 milliards d’euros dans le site français. Des enjeux colossaux pour la maison mère qui, souhaitant rouvrir son parc californien à la fin du mois d’avril, face à la crise économique a dû faire des choix stratégiques importants en supprimant 32 000 emplois dans le monde d’ici à la fin du premier semestre de cette année.

 

Autres articles de voyage

Comparez les prix des vols

Agenda Voyage

Artiste voyageur

Philippe Bichon

Philippe aime découvrir le monde un crayon à la main. Au fur à mesure de ses errances solitaires,...

» Lire la suite

Livre du mois

Salaam Palestine

Fin 2009, Véronique Massenot (romancière), Bruno Pilorget (dessinateur) et Marc Abel (photographe...

» Lire la suite