Ces villes européennes à visiter après la pandémie (3/4) : l'Europe du Nord
Publié le 19/08/2021
 

Tour d'horizon de ces villes à visiter après la pandémie. Direction l'Europe du Nord pour ce troisième opus.

Entre histoire, culture, patrimoine et architecture, les villes européennes offrent bien des moments d’intenses et belles découvertes. Du Nord à la Méditerranée, de l’Atlantique à la Russie, ces villes offre tant de joyaux à partager avec leurs visiteurs. Entre gastronomie, farniente et visites, l’Europe est dotée de nombreux trésors à voir en famille, entre amis ou seul, un week-end ou pour des séjours prolongés. Certains ne s’y trompent pas et s’y envolent pour leurs études ou pour la vie après avoir effectué un séjour. Mais avant d’en arriver là, il convient de prendre la mesure de ces villes et d’en faire le tour pour pénétrer dans les ruelles historiques, festives et pleines de surprises, en allant à la rencontre de la population. Cette liste est évidemment exhaustive tant le continent regorge de cités à parcourir. La pandémie de covid-19 ne permet pas dans l'immédiat de profiter pleinement de son séjour, mais quand celle-ci sera derrière nous, il conviendra de prendre soigneusement le temps de partir à l'aventure pour pénétrer pleinement les cultures de ces pays aux contrastes différents et d'une richesse infinie.

Londres

La capitale de l'Angleterre et du Royaume-Uni tenue les Français. Dans la ville ils sont près de 100 000 expatriés à avoir fait le grand saut pour rejoindre l'une des plus belles villes d'Europe. Et on peut facilement le comprendre. Capitale culturelle, politique et économique à l'envergure internationale, la ville offre tant de réjouissances à visiter et voir : de Buckingham Palace à la Tower Bridge en passant par Big Ben, le British Museum, la cathédrale Saint-Paul, flâner dans Hyde Park ou le long de la Tamise, se rendre à l'Abbaye de Westminster (lieu de sépultures des rois et reines du pays). On peut visiter Londres avec les fameux bus à impériale ou se rendre d'un point à un autre avec le métro et prendre encore les fameux taxis londoniens.

Les quartiers de Soho, Covent Garden, Piccadilly Circus, Camdem Town ou encore Mayfair attendent les visiteurs. Londres est une salle de spectacle géante avec ses théâtres, ses salles de concert, ses stades où les meilleures équipes de football et de rugby évoluent. Londres, de la ville monde à ville artistique et architecturale, déroule ses richesses touristiques bien au-delà de son centre historique en se rendant à l’Observatoire Royal de Greenwich. L’appel de Londres se fait inévitablement sentir quand il s’agit de se rendre en Angleterre. En ferry, en avion ou avec l’Eurostar, l’Angleterre et sa capitale sont à découvrir.

Edimbourg

Inscrite au patrimoine mondial de l’Unesco, Edimbourg est un véritable petit bijou architectural. Notamment le château installé sur un promontoire qui domine la cité. On ne se lasse pas de visiter ces bâtisses d’une remarquable qualité et dont les murs sont des témoins privilégiés de l’histoire de la ville. Le château n’a eu de cesse d’évoluer depuis sa création au Moyen-Âge. On pourra voir également dans le monument, la chapelle Sainte-Marguerite construite au XIIe siècle, les prisons et les joyaux de la couronne écossaise. L’histoire médiévale y est magnifiée voire romancée mais on prend plaisir à découvrir cette mise en scène. Après cette visite, il est possible de se balader sur le Royal Mile. En découvrant cette belle artère typique de la capitale écossaise, les yeux se posent sur les monuments qui l’entourent : la cathédrale Saint-Gilles, le palais de Holyrood.

Pour mieux arquepincer l’histoire écossaise, il est possible de suivre les visites guidées organisées dans la vieille ville. Si Edimbourg est très liée à son histoire, c’est également une ville ou l’art prend ses quartiers sous différentes formes (peinture, sculpture, musique, littérature) dans différents lieux : le musée national d’Ecosse Scottish National Gallery of Modern Art One et Two, le City Art Center, l’Edinburgh International Festival (musique, danse et théâtre), Writers’s Museum, Scott Monument (en hommage à Sir Walter Scott). Comme à Glasgow, une virée dans Edimbourg ne se finit pas sans passer par les pubs pour y humer l’ambiance, et boire des bières (avec modération) les jours de matchs de football.

Glasgow

Autre ville du Royaume-Uni et de l'Ecosse, Glasgow où la culture sous toutes ses formes y est bien présente avec ses salles de concert, ses équipes de football et ses supporters au tempérament très chaud, ses monuments et places. La ville propose des visites aussi incontournables qu’originales. On commence par le George Square, son épicentre, où les monuments historiques plantent le décor. Colonnes et statues ornent la place dominée par l’Hôtel de ville qu’il est possible de visiter gratuitement. L’art est bien représenté avec le Glasgow Mural Trail qui sillonne les grandes rues du centre-ville. On y découvre les œuvres colorées des artistes du pays et d’ailleurs à travers des fresques impressionnantes. Une application éponyme sur smartphone est même disponible pour découvrir l’histoire et le travail des artistes. Un vrai régal.

Et si l’art en plein art ne suffit pas, un petit tour au People’s Palace et peut-être un jour aux Winter Gardens quand ils rouvriront (faute de moyens financiers, ils ont fermé), dans le parc du Glasgow Green pour comprendre et apprécier l’histoire sociale et culturelle de la ville à travers des photographies, un film et des fresques. La visite se poursuit avec le Kelvingrove Art Gallery and Museum, ce bâtiment de style baroque espagnol, qui renferme les chefs d’œuvre de nombreux peintres Van Gogh, Monet, Renoir… Une journée à Glasgow se termine par un verre de bière ou de whisky (à déguster avec modération) au King Tut's où de nombreux groupes connus ont fait leurs classes : Radiohead, The Verve, Oasis, Coldplay.

Copenhague

Véritable légende de la ville, la Petite Sirène, est un point de passage obligé pour une photo. Petite statue, elle se situe en dehors du centre-ville et derrière en guise de fond un paysage industriel. Mais qu’importe, la photo vaut vraiment le coup et on se rend ainsi compte de la diversité des paysages de Copenhague. A deux heures de vol de Paris, cette belle cité aux nombreux charmes se traverse à pied ou à vélo. Difficile de passer à côté des palais Amalienborg et Christianborg, du château de Rosenborg. Les joyaux d’une monarchie qui continue de perdurer et offre des découvertes historiques.

Copenhague est également une ville où l’art explose véritablement. Le musée des Beaux-arts, la Ny Carlsberg Glyptothek, le Design Museum et le Dansk Design Center sont l'épicentre de cette culture hyper présente. On peut y apercevoir des collections de peintures et de sculptures ou encore voir l’art déco à la danoise. On passe également par les quartiers de Christiana (autogéré de puis 1971 et autoproclamé ville libre), Nørrebro, Kødbyen, Vestebro pour se balader, y voir ces bars, salles de concert, boîtes de nuit, et sentir un esprit différent.

Stockholm

Parsemée de Ponts, construite au fil de l’eau et dispersée sur 14 petites îles, Stockholm est une invitation à flâner. On commence dans les ruelles de la vieille ville située sur l’île de Gamla Stan où l’on voyage dans le temps avec le Stortoget (la Grand-Place), le Kungliga Slottet (Palais royal), le Storkyrkan (la chapelle royale construite au XIIIe siècle) et bien évidemment le musée Nobel qui retrace les travaux des différents prix éponymes. Autre atout, historique et touristique, hautement préservé, l’île de Riddarholmen qui couve en son sein des palais et manoirs. Que ce soit à pied ou en empruntant des navettes fluviales pour rejoindre les différents points de visites, cette agréable cité est surprenante et offre des points de vue magnifiques comme depuis l’hôtel de ville ou encore l’île de Södermalm en grimpant sur les hauteurs. On déambule dans les rues pour y voir les tons pastel et ocres, les boutiques d’artistes, les galeries d’art, les magasins vintage et d’occasions de ce quartier branché bâti sur les anciens faubourgs ouvriers. Une virée au musée Fotografiska s’impose pour les expositions de grands photographes.

On se balade le long des quais pour admirer une commune aux couleurs étonnantes et dont les bâtiments se reflètent inévitablement dans l’eau. Qui dit voyage, dit aussi prendre le temps de respirer. Et pour cela quoi de mieux que de le faire dans un lieu où la nature est bien présente dans cette surprenante ville. Sur l’île de Djurgården, on se laisse aller pour une balade le long de l’eau dans un écrin de verdure. Sur l’île verdoyante de Skeppsholmen, l’art est à l’honneur notamment sur le long des quais et au Moderna Museet et ses nombreux artistes pop art, ses peintres modernes et contemporains. Mais visiter Stockholm c’est aussi prendre le temps de se rendre au musée Vasa qui fait revivre l’épopée Viking. Venir ici dans cette capitale aux couleurs et aux sublimes reflets c’est aussi profiter d’une croisière sur les eaux du Lac Mälar en fin de journée au moment du coucher de soleil.

Bergen

Ville culturelle et d’histoire, Bergen n’est pas la plus connue des cités à visiter en Europe du Nord et pourtant elle mérite vraiment le détour avec ses nombreux atouts. Construite aux pieds des montagnes et au bord de l’eau, Bergen est le point de départ de la région des Fjords. Entre ses belles demeures colorées en bois, ses ruelles pavées, la richesse de sa culture artistique et gastronomique, Bergen abrite un quartier où l’on fait un saut dans le temps à Bryggen. Il est même classé au patrimoine mondial de l’Unesco. Dans ce quartier, le commerce hanséatique, organisé par les Allemands autour de la Mer du Nord et de Baltique, du Moyen-Âge jusqu’au XVIe siècle, en fait un lieu inévitable. Le musée hanséatique y retrace ce riche passé historique de Bergen. Sur les hauteurs de la commune norvégienne, les ruelles pavées du quartier de Fjellsiden sont bordées par des maisons en bois et permettent de s’élever pour voir une architecture étonnante, des cours fleuries et des culs-de-sac pour finir sur un belvédère afin d'admirer la cité depuis ses hauteurs. Dans le quartier de l’université des demeures du XVIIe et XVIIIe siècle renferment des trésors architecturaux.

Dans le quartier du Nordnes, on admire les jolies demeures colorées en bois. Il faut visiter l’aquarium pour explorer la faune maritime et des différentes espèces vivant dans les fjords norvégiens. Le musée du vieux Bergen (Gamle Bergen) ou encore le musée de la pêche reconstituent parfaitement bien l’histoire de cette riche cité portuaire. Si l’histoire est très présente, la culture y est aussi bien implantée avec le Kode, un musée d’art où les œuvres de nombreux artistes sont exposées. Si le besoin se fait sentir de s’élever au-dessus de la ville, les monts Ulriken et Floyen attendent les touristes avec des vues extraordinaires. De belles excursions au départ de Bergen sont proposées pour des croisières au cœur des fjords. Un incontournable pour y découvrir une nature grandiose. Et pour les personnes en quête de tranquillité,  il est possible d'aller plus loin vers l'île de Fedje, à deux heures de bateau,  qui est un écrin en pleine nature. Un vrai bol d'air frais en perspective  pour observer la faune et la flore.

Pour aller plus longe :

Si cette liste est exhaustive, il convient de voir au-delà de ces villes en allant visiter également les régions autour afin d'éviter les phénomènes de masse que certaines cités rencontrent.

 

Autres articles de voyage

Comparez les prix des vols

Agenda Voyage

Artiste voyageur

Philippe Bichon

Philippe aime découvrir le monde un crayon à la main. Au fur à mesure de ses errances solitaires,...

» Lire la suite

Livre du mois

Salaam Palestine

Fin 2009, Véronique Massenot (romancière), Bruno Pilorget (dessinateur) et Marc Abel (photographe...

» Lire la suite