Ces choses que nous prendrons plaisir à faire quand la situation sanitaire sera meilleure
Publié le 24/02/2021
 

Tour d’horizon de ces moments que nous retrouverons avec joie une fois que les conditions sanitaires s'amélioreront.

Il est évident que notre vie est bouleversée depuis un an. Entre inquiétude et souffrance, la population se sent perdue, isolée, abandonnée, enfermée entre les confinements, le couvre-feu sans les moments de vie partagés en famille ou entre amis. L’attente est longue, anxieuse et angoissante mais il convient de trouver un instant pour s’échapper de ces moments qui peuvent paraître angoissant pour certains. Nous attendons tous évidemment de pouvoir retrouver notre vie d’avant faite de sorties, de voyages, de partages, de loisirs. Tour d’horizon de ces choses que nous prendrons plaisir à faire quand la situation sanitaire sera bien meilleure.

Voyager

Il est possible de voyager mais les conditions sont drastiques voire tournent au casse-tête si certains veulent se rendre dans un autre pays. Il faut reconnaître qu’aller à l’aéroport et prendre son avion pour voyager afin de découvrir une nouvelle culture, de nouveaux paysages et un patrimoine différent est très plaisant et procure de belles sensations.

Se rendre dans un bar ou un restaurant

Depuis plusieurs mois cafés et restaurants oscillent entre ouverture et fermeture. Depuis le 29 octobre 2020, ces lieux de vie manquent indubitablement. Entre amis ou en famille, ces moments de partage démontrent tout l’art de vivre à la française. Manger en terrasse ou même en salle, boire une bière, un café ou cocktail seront évidemment des instants de vie qui rythmeront les soirées des uns et des autres à la réouverture des bars et restaurants. Se retrouver enfin, partager ces aspects, discuter autour d’un verre sont très souvent révélateurs de cette volonté d’éprouver du plaisir et de se sociabiliser.

Admirer le coucher de soleil

Avec un couvre-feu à 18h en France et un coucher de soleil qui se déroule bien après cette heure depuis plusieurs semaines, il est impossible d’en profiter. Quand les restrictions liées aux heures de sortie seront levées, assister au coucher de soleil sera envisageable si la météo suit bien évidemment. Avec les beaux jours arrivant et les oiseaux se chantant une sérénade printanière, les passionnés du coucher de soleil en bord de mer, en ville, en montagne ou la campagne prendront du temps pour assister aux dernières lueurs du jour.

Visiter des lieux culturels

La culture est une donnée fondamentale pour s’échapper, apprendre, s’affranchir et aller vers d’autres horizons. Visiter des monuments, musées, châteaux et autre lieux permettent aux uns et aux autres de s’imprégner d’une culture, d’une histoire, d’un passé. Les passionnés de patrimoine rongent leur frein avant de pouvoir reprendre cette activité qui a comme vertu de protéger ces lieux et de leur permettre d’avoir une réelle visibilité.

Se rendre dans une enceinte sportive

Aller voir le match de foot, de rugby, de handball et d’autres sports fait partie de la passion d’un supporter. Encourager son équipe derrière sa télévision n’a pas la même saveur que de le faire dans un stade et voir tout le monde se réjouir quand son équipe marque un but ou un essai. Voir ces stades vidés de son public est un crève-cœur. Les instances du sport français travaillent pour faire revenir le public dès le mois de mars dans les stades. A quelques mois de l’Euro 2020 (NDLR : le nom n’a pas changé pour une raison marketingqui se déroule dans plusieurs pays européens et des Jeux olympiques de Tokyo, voir les supporters revenir dans les stades est une chose, y parvenir en est une autre. Le sport est un facteur touristique non négligeable quand un événement planétaire se déroule les foules voyagent pour encourager les équipes

Participer aux fêtes de villes et villages, et aux festivals

Les fêtes de villes et villages sont malheureusement annulées depuis un an et cette année la tendance semble être la même. Il faudra probablement attendre 2022 pour retrouver ces instants où une commune s’embrase. Ces fêtes drainent énormément de monde. Que ce soit à Pampelune (Pays Basque Sud), Bayonne (Pays Basque Nord), Dax et encore Mont-de-Marsan (Landes), c’est tout le Sud-Ouest qui s’anime l’été avec des moments endiablés et orchestrés par les bandas et les chanteurs. De l’Encantada de Nadau aux chants basques, on prendra plaisir à participer autour de ce patrimoine du Sud-Ouest. Les festivals semblent à l'inverse entrevoir un avenir un peu plus festif avec des discussions auour des responsables politiques du pays pour qu'ils se tiennent avec une certaine jauge au niveau du public mais avec des conditions d'accès très drastiques. 

Pour aller plus loin
Cette liste est exhaustive mais elle regroupe les envies légitimes d’une population qui attend avec impatience que les circonstances s’améliorent pour en profiter au maximum afin de retrouver une vie plus apaisée et normale.

 

Autres articles de voyage

Comparez les prix des vols

Agenda Voyage

Artiste voyageur

Philippe Bichon

Philippe aime découvrir le monde un crayon à la main. Au fur à mesure de ses errances solitaires,...

» Lire la suite

Livre du mois

Salaam Palestine

Fin 2009, Véronique Massenot (romancière), Bruno Pilorget (dessinateur) et Marc Abel (photographe...

» Lire la suite